Danvers, tome 1 : Le Pouvoir des Trois – Angie L. Deryckère

Éditeur : Sharon Kena

Date de sortie : 22 septembre 2020

Page : 357

Prix : 16,50€

La note de Julia : 8/10

Résumé

L’acceptation n’est pas toujours facile, Léana Johnson, dix-sept ans, connaît la grande responsabilité qui implique de faire des choix. Suite au drame qui la conduit à Danvers pour vivre chez sa grand-mère, Léana va tomber sous le charme de Liam Kane. N’ayant véritablement jamais cru aux histoires de son aïeule, elle est bouleversée lorsqu’elle prend conscience que cette ville est en réalité le point culminant du pouvoir exceptionnel des trois sœurs de Salem. Cependant, elle nie la magie qu’elle possède tandis que ses ainées exploitent la leur avec un vif intérêt. Pour Léana, reconnaitre ses dons reviendrait à rendre impossible l’amour inconditionnel qu’elle éprouve pour Liam, mais aussi admettre être la responsable de la mort de ses parents.

L’avis de Julia

Un premier tome qui donne envie de plus !

Tout d’abord, merci aux éditions Sharon Kena pour ce partenariat.

Le résumé m’avait immédiatement fait envie et malgré quelques défauts, j’ai passé un bon petit moment.

Vous le savez, je suis une grande amoureuse de fantastique, alors lorsque l’on parle de vampires et de sorcières, je ne pouvais qu’être comblée, ce qui fut le cas, à bien des égards. J’ai notamment beaucoup aimé les différentes mythologies qui entourent ces deux créatures, on découvre des pouvoirs extrêmement intéressants, des dons que l’on peut déjà connaître et d’autres, plus subtils, plus originaux, qui sont tournés plus particulièrement vers la perception de l’autre. Néanmoins, on peut regretter quelques similitudes avec des univers déjà existants et très connus, ils pouvaient passer pour de sympathiques clins d’œil, mais je dois bien dire que certains passages m’ont tout de même passablement gêné. Cependant, au fil des pages, c’est un sentiment qui s’atténue et petit à petit, on parvient à retrouver l’essence propre à cet environnement, son identité se dessine, pour se détacher finalement de ces exemples, pour prendre son envol, avec ses propres codes. On prend beaucoup plus de plaisir à partir de cet instant, on découvre un milieu fantastique intéressant et qui recèle d’un certain potentiel, prometteur pour de futures aventures, dans lesquelles, on le pressent, les êtres surnaturels seront également plus nombreux. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Léana, accompagnée de ses sœurs Abigaïl et Millie, pour un nouveau départ chez leur grand-mère, suite à la mort tragique de leurs parents, mais rien ne va se passer comme prévu. J’étais très heureuse de pouvoir retrouver la plume d’Angie L. Deryckère, dans l’un de ses tout premiers romans, remis au goût du jour, pour mon plus grand plaisir, puisque j’apprécie tout particulièrement ses mots. Encore une fois, elle nous prouve qu’elle sait tout faire, elle manie avec brio les histoires d’amour, qu’elles soient fantastiques ou contemporaines, on sent vraiment qu’elle maîtrise l’utilisation des sentiments, pour nous toucher à coup sûr. Je dois bien dire qu’elle a su également formidablement travailler ses personnages, que ce soit Léana, ses sœurs, ou même Liam et sa famille extraordinaire, ils ont une véritable consistance, une dualité en chacun d’eux, qui nous permettent une réelle profondeur, extrêmement intéressante. Nos deux héros se rejoignent dans la perception qu’ils ont d’eux-mêmes, ils ont du mal à s’accepter, à ne pas pouvoir prétendre à une vie normale, à faire avec une part d’ombre, que l’on possède finalement tous un peu. Ils vont pourtant devoir apprendre à vivre avec, à maîtriser ces pouvoirs et ces sentiments qui ne cessent de grandir en eux, les poussant inévitablement l’un vers l’autre, alors que c’est contraire à leur destin, sans compter les ennemis qui se cachent, prêts à surgir au moment où ils s’y attendent le moins.

« Il ne voulait pas la perdre, espérant continuellement écouter à jamais la symphonie merveilleuse de son cœur où les notes s’éternisaient lorsque leur proximité était plus proche qu’à cet instant. »

En bref : Le Pouvoir des Trois, c’est un premier tome qui n’est pas exempt de défauts, mais qui recèle pour autant, d’un véritable potentiel et qui nous fera partager une première aventure introductive, qui ne manque pas d’intérêt !

17 réflexions au sujet de « Danvers, tome 1 : Le Pouvoir des Trois – Angie L. Deryckère »

  1. c’est pour la raison des ressemblances que j’en lis beaucoup moins qu’avant. Il faut vraiment qu’un détail du résumé me charme complétement pour me lancer dans ce genre de livre maintenant. Et là je dois dire que le charme n’opère pas vraiment

    Aimé par 1 personne

      1. Faut avouer que c’est flagrant les similitudes entre ce roman et la série Charmed et rester honnête sur le fait que l’histoire de Liam et sa famille est celle d’Edward et de la famille Cullen. J’ai pas du tout aimé à cause de ça !

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s