Les Immortels, tome 1 : La Compagne – Amanda Bayle

Éditeur : Cyplog

Date de sortie : 6 novembre 2018

Page : 410

Prix : 19,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Une troisième guerre mondiale éclate et menace d’annihiler toute forme de vie terrestre. Dans ce chaos total, un groupe de créatures sort du silence : les Immortels. En quelques mois seulement, ils mettent fin au conflit et prennent le pouvoir. Sept ans plus tard, dans ce monde dévasté, Ève, une jeune femme meurtrie et endurcie par la guerre, tente de trouver sa place. Un seul mot la guide : survivre. Pour y parvenir, elle évite à tout prix de croiser la route des Immortels, des monstres à ses yeux. C’est sans compter avec l’arrivée d’un vampire, Luderik Frodeson. Cet Immortel puissant, terrifiant et orgueilleux va totalement bouleverser sa vie en décidant de faire d’elle sa future Compagne. Parviendra-t-elle à échapper à ses griffes ? Ou verra-t-elle ses convictions s’envoler au rythme des épreuves qu’ils vont traverser ? Dans un monde où règne l’anarchie, leur différence sera peut-être leur plus grande force.

L’avis de Julia

Un premier tome très riche et passionnant !

Tout d’abord, merci aux éditions Cyplog pour ce partenariat.

Bien évidemment, j’ai d’abord faiblement craqué pour cette sublime couverture, puis, pour le résumé et enfin, ce fut un véritable coup de cœur. 

Vous le savez maintenant, la bit-lit est clairement mon premier amour, j’en lis beaucoup et même si ce roman entre clairement dans cette catégorie, je n’ai jamais rien lu de tel, ce qui en soi, est déjà une prouesse. Oui, je ne m’y attendais pas et pourtant, cet univers a réussi le tour de force d’être d’une originalité folle, ce qui m’a totalement bluffé, je dois bien le dire, ce qui st plutôt rare dans ce genre. Nous allons plonger dans un monde légèrement futuriste, où une troisième guerre mondiale a éclaté, où le gouvernement a décidé de lâcher un gaz neurotoxique pour calmer les esprits, mais ils ne s’attendaient pas à ce qu’il décime une grande partie de la population et détruise l’écosystème de la planète. Alors, dans une anarchie totale, des créatures surnaturelles vont sortir de l’ombre, les immortels, vampires, loups-garous, sorciers, ils vont remettre l’humanité sur le droit chemin. Mais voilà, les survivants humains ne voient pas ça d’un très bon œil, certains sont en accord avec eux, les remerciant pour leur aide, d’autres leur vouent une haine viscérale, qui va les conduire au pire. C’est dans ce cadre que nous suivons Ève, une jeune femme dont le seul mot d’ordre est de survivre, mais l’arrivée de Luderik, un vampire ultra puissant, qui va la choisir comme compagne, va tout changer. Eh bien, Amanda Bayle a pour moi, fait des merveilles, son histoire est conséquente, son univers extrêmement riche et pourtant, pas une fois elle ne m’a perdu, captivant mon attention du début à la fin. Ses mots sont tout bonnement terriblement addictifs, elle nous entraîne dans ses filets avec une facilité déconcertante, elle ne nous lâche pas une seconde et c’est juste un immense régal. Cependant, je tiens à le signaler, son récit est très loin d’être une sinécure, il peut même être assez violent, assez difficile à supporter, on ne nous épargne rien, surtout pas le pire. Il faut vraiment comprendre que ce monde est véritablement dévasté, plus d’électricité, il faut se battre pour trouver nourriture, produits de nécessité ou même un simple abri. Mais le plus dangereux reste malheureusement la bassesse de certains, qui n’ont aucune pitié, qui n’hésite pas à violer, pour obtenir ce qu’ils veulent, ou tout simplement par plaisir et là, on se rend compte que les véritables monstres ne sont pas ceux que l’on pense. Croyez-moi, notre héroïne va subir des épreuves terriblement difficiles, la mort planera constamment au-dessus de sa tête et l’arrivée de ce vampire dans sa vie, sera autant une chance, qu’un amoncellement de catastrophes à venir. Alors bien sûr, on ne s’ennuie pas une seconde, l’action est omniprésente, c’est terriblement haletant d’autant plus lorsque les dialogues entre nos deux héros sont si savoureusement piquants.

« Elle se demanda quand la Terre serait enfin débarrassée de cette poussière gris sale qui envahissait les champs et les villes. Sans doute jamais, c’était là le prix à payer pour l’imbécillité des humains. »

En bref : La Compagne, c’est un premier tome à l’univers d’une richesse absolument bluffante, qui nous fera vivre une aventure ô combien palpitante et qui nous fera partager une histoire aussi sombre, que passionnante !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s