Chrono Chronique (5)

Dans ce nouveau format de chronique, j’ai décidé de vous parler essentiellement des suites de séries qui me sont chères, pour lesquelles un avis complet n’est pas toujours nécessaire, mais dont j’ai malgré tout envie de vos parler !


Anita Blake, tome 15 : Arlequin

Anita Blake, tome 15 : Arlequin

Éditeur : Milady

Date de sortie : 25 janvier 2013

Page : 624

Prix : 9,20€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Mon triumvirat avec Jean-Claude et Richard a fini par attirer l’attention. J’en ai pour preuve la visite du chef de l’Église de la Vie Éternelle et un étrange masque blanc qu’on m’a offert en cadeau. D’après Jean-Claude, ces deux événements sont liés aux mystérieux Arlequin. Je devrais peut-être faire appel à Edward pour m’aider, car même si pour le moment ils ne font que me surveiller ça pourrait vite dégénérer : j’ai beau être l’exécutrice des vampires, les Arlequin ont le pouvoir de me juger et de m’exécuter, moi.

L’avis de Julia

Encore un tome extrêmement riche !

Ah, « Anita Blake », la première série bit-lit dans laquelle je me suis lancée il y a presque dix ans maintenant et qui a donc toujours une place bien particulière dans mon cœur. beaucoup trouvent peut-être qu’elle ne se bonifie pas forcément avec le temps, personnellement, j’aime toujours autant et c’est bien là le principal.

Ce quinzième opus est encore une fois très riche, c’est un condensé d’action, tout se déroule sur une très courte durée et pourtant, les événements seront extrêmement nombreux, Laurell K. Hamilton a encore frappé fort. Les ennemis seront sûrement les plus dangereux de la saga, mais pire que ça, ils symbolisent l’arrivée du mal en personne et ça, ça angoisse considérablement. J’avoue que cette fois, j’ai eu peur, cet opus est particulièrement difficile, les attaques surgissent de partout, beaucoup de vies seront en danger et la mort ne nous épargnera pas. Mais comme toujours avec cette série, c’est les personnages qui la font vivre et Dieu qu’ils sont nombreux, mais c’est justement l’une des choses qui me plaît le plus. Anita en première ligne, dont je suis toujours aussi fan, n’en déplaise à certains, je trouve qu’elle reste fidèle à ses idéaux. Jean-Claude reste l’un de mes premiers book boyfriend, Micah et Nathaniel représentent indéniablement mes vrais coups de coeur, Richard est plus imbuvable que jamais, mais surtout, quel bonheur de retrouver Edward. Autant dire que les relations vont être toujours plus explosives, la fin sera d’ailleurs terriblement éprouvante, nos nerfs seront soumis à rude épreuve et ça promet pour la suite.

« Je laissai Jean-Claude sentir combien je voulais qu’il me rejoigne, qu’il me prenne dans ses bras et me promette que tout irait bien. A cet instant, je voulais qu’il me réconforte, même si ce n’était qu’un tas de mensonges. »

En bref : Arlequin, c’est un nouveau tome toujours plus mouvementé, qui ne nous laissera pas une seconde de répit, l’une des aventures les plus stressantes, émotionnellement très intense !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s