La Vieille dans les Rouages – Hélène Mercier

Éditeur : Séma

Date de sortie : 14 février 2019

Page : 78

Prix : 9€

La note de Julia : 10/10

Résumé

L’ancien doit faire place à la nouveauté. C’est le cycle de la vie. Pour rénover un quartier, le maire a décidé de raser un immeuble et d’en faire le chantier de son mandat. Oui, mais voilà. Philomène en a décidé autrement. Après s’être fait la belle de sa maison de retraite, elle décide de retourner dans son appartement. On ne se débarrasse pas des vieilles choses si facilement. Que faire face à cette révolte aussi inattendue que dérangeante ?

L’avis de Julia

Un récit court particulièrement éprouvant !

Tout d’abord, merci aux éditions Séma pour ce partenariat.

J’étais très curieuse de voir ce que pourrait me réserver ce roman et ce fut une très belle découverte.

Cette histoire est assez inclassable et pour cause, elle pourrait être le reflet de notre société actuelle, dans ses bons et ses mauvais côtés, elle pourrait tout simplement être l’histoire vraie de beaucoup d’entre nous. Et c’est justement ce qui fonctionne aussi bien, cette proximité avec les petites gens, avec tous ces petits quartiers ou villages dans lesquels tout le monde se connaît. Ces endroits où l’on peut trouver du réconfort, parce que souvent ce sont des souvenirs d’enfance, plus en campagne, qu’à la ville, les potins y sont presque une vraie religion. Des clichés me direz-vous, on pourrait le croire, mais finalement, ce n’est jamais le cas, certains traits peuvent parfois être exagérés, mais c’est toujours dans le but de coller à la réalité du plus près possible. Il est vrai que l’image qui nous est renvoyée n’est pas forcément joyeuse, faire place au neuf, pour détruire le vieux, c’est quelque chose qui prime de nos jours et malheureusement, ce n’est pas valable que pour les bâtiments. C’est le principe de notre société de consommation, acheter toujours plus neuf, au lieu de réparer lorsque s’est possible et par ce cercle vicieux, engendrer toujours plus de pollution. Mais c’est également le cas lorsque l’on parle de nos anciens, délaissés par leur famille, qui vivent dans des maisons de retraite pas toujours louables, où les maltraitances sont de plus en plus présentes, c’est une triste réalité. C’est dans ce cadre que nous suivons Philomène, une vieille dame adorable, qui s’échappe de sa maison de retraite, pour visiter son ancien immeuble, sur le point d’être détruit, d’une minute à l’autre. J’ai adoré la plume d’Hélène Mercier, elle a un vrai talent pour nous parler du quotidien, on sent vraiment qu’elle est proche de nous, elle sait nous parler directement au cœur, ce n’est pas si simple que ça de pouvoir toucher chacun de nous. A travers l’histoire de cette petite vieille, elle donnera la parole à une multitude de personnages, que cet incident va plus ou moins impacter. Le maire qui s’est battu pour faire aboutir son projet, les ouvriers pour la démolition, les gendarmes venus la déloger, sa propre fille, d’anciens habitants, qui veulent également se joindre à elle pour dire adieu à leur chez eux, un ensemble de visages qui témoignent de cet instant particulier. C’est un récit parfaitement rythmé, c’est prenant, on se laisse totalement prendre par toutes ces voix, on a envie de connaître leur histoire, ce qui les attache à ce bâtiment, ce qui les motive à se manifester, voyeurisme, ou véritables intentions. Et finalement, on se rendra compte que cette dame est ce qui va tous les relier, c’est elle le cœur de cette histoire, elle pour qui nous aurons le plus de tendresse, celle qui saura nous bouleverser jusqu’à la dernière ligne.

« J’ai pitié, car je pense à la force de la douleur qui l’a poussée durant son ascension. Cette douleur, ils sont nombreux ici à la porter en eux. Parfois, ça les arrête. Carrément. »

En bref : La Vieille dans les Rouages, c’est un roman court qui, à travers cette histoire, nous livrera une vraie vision de notre société, pas toujours joyeuse, mais ô combien réaliste et toujours avec une belle sensibilité !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s