Copycat – Alex Lake

Éditeur : Pygmalion

Date de sortie : 6 février 2019

Page : 454

Prix : 21,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Quand une vieille amie la contacte sur Facebook, Sarah Havenant découvre que deux profils existent à son nom. Un seul est le sien. Pourtant, tout est terrifiant de précision sur l’autre. Elle y découvre des photos de son mari, de leurs enfants et même de l’intérieur de leur maison. Et ce n’est que le début. Car celui qui a créé le second compte n’attendait qu’une chose : que Sarah le découvre. A partir de cet instant, sa vie ne lui appartient plus…

L’avis de Julia

Un thriller qui vous met le cerveau à l’envers !

Tout d’abord, merci aux éditions Pygmalion pour ce partenariat.

Voilà un roman qu’il me tardait de lire et une fois de plus, c’est un vrai coup de cœur très intense.

Vous le savez, le thriller n’est pas forcément mon genre de prédilection, mais je fais quelques exceptions de temps en temps, en voilà un exemple et autant dire que je ne le regrette absolument pas. C’est avant tout une expérience psychologique terriblement forte, dès les premières pages, on nous plonge dans un piège qui se referme peu à peu sur nous, plus les pages avancent et plus les griffes se resserrent autour de nous. On sent vraiment l’angoisse monter crescendo, une oppression violente, presque de la claustrophobie même, tant on se sent enfermer dans cet enfer. La peur vient d’autant plus nous broyer les entrailles, lorsque nous savons que tout commence par un faux profil Facebook, rien de plus réaliste dans notre société actuelle, on sait que ça pourrait nous arriver. On se rend compte que de nos jours, il est possible de blesser violemment via Internet, de se faire suivre ou harceler et il n’y a rien de tel pour augmenter un peu plus notre paranoïa. C’est dans ce cadre que nous suivons Sarah, une femme, mariée, mère de famille, tout ce qu’il y a de plus normale, jusqu’à ce que sa vie déraille complètement. Troisième roman d’Alex Lake que je lis, une nouvelle pépite à son actif, croyez bien que je compte continuer à suivre cet auteur incroyable, à la plume addictive et terriblement acérée. Effectivement, pas une seule seconde, on ne se doutera de l’identité du coupable, malgré nos nombreuses hypothèses, les pistes que l’on veut nous faire prendre, je vous garantis que l’on ne trouvera pas. Et lorsque nous apprendrons enfin la vérité, l’horreur nous sautera au visage, parce que les révélations seront finalement le début du cauchemar, c’est très violent, j’admets avoir même eu la nausée durant une scène en particulier et j’avoue avoir été très surprise par la tournure des événements.

« On est programmés pour avoir peur, pour être en état d’alerte constante. C’est un mécanisme de survie utile, être constamment sur la brèche permet d’avoir un coup d’avance si quelque chose tourne mal. »

En bref : Copycat, c’est un thriller tout simplement époustouflant, mené avec un talent incontestable, il nous partagera une histoire terriblement haletante, très difficile et qui nous fera froid dans le dos !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s