La Belle au Lys – Aude Réco

Éditeur : Petit Caveau 

Date de sortie : 30 novembre 2018

Page : 138

Prix : 11,90€

La note de Julia : 8/10

Résumé

Bombay, Indes britanniques. Lady Horsey contacte Dominic Yelverton, ancien inspecteur de Scotland Yard, pour enquêter sur le portrait d’une femme. À la nuit tombée, le lys dans ses cheveux saigne. Une famille divisée apparaît à Dominic, dans la villa Myosotis. Porteuse de secrets, elle voit les fleurs se dessécher, des fantômes arpenter les couloirs silencieux et visiter la maîtresse des lieux…

L’avis de Julia

Un roman qui manie le mystère à merveille !

Tout d’abord, merci aux éditions Petit Caveau pour ce partenariat.

Voilà un roman pour lequel j’ai immédiatement craqué, en grande partie pour cette sublime couverture et ce fut une belle découverte.

Lorsque l’on plonge dans ce roman, il se passe un phénomène très étrange, on s’y sent tout de suite prisonnier, il vous accroche immédiatement, pour ne plus jamais vous lâcher et pourtant, l’ambiance n’est pas forcément engageante. Effectivement, dès le début elle s’avérera très pesante, oppressante, presque poisseuse, on sent tout de suite que le mal est omniprésent, c’est une sensation qui fait physiquement froid dans le dos. Peut-être que beaucoup n’aimeront pas ce malaise assez prégnant, mais pour moi, ce fut une véritable réussite, c’est ce qui fait que c’est aussi captivant. Rendre une atmosphère aussi réaliste n’est pas une mince affaire, mais ici, c’est assez bluffant, j’admire vraiment ce travail, ce mystère qui sera au centre de tout et dont nous voudrons absolument percer tous les secrets. Bien sûr, il y a incontestablement un aspect fantastique, on le comprend rapidement, mais sachez tout de même que ça se rapproche plus de quelque chose de paranormal, fantômes et malédictions seront donc au programme. C’est dans ce cadre que nous suivons Dominic, un ancien inspecteur britannique, mandaté par Lady Horsey elle-même, pour enquêter sur un portrait qui saigne quasiment quotidiennement et bien d’autres phénomènes. J’ai beaucoup aimé la plume d’Aude Réco, elle a un vrai talent pour nous immerger dans son monde, avec un véritable style gothique et une magnifique plongée dans l’Inde britannique, qui est assez passionnante. Son intrigue est particulièrement bien menée, c’est une véritable enquête, pleine d’étrangetés certes, mais on peut vraiment la comparer à un thriller, de très bonne qualité d’ailleurs. Nous serons très rapidement dans le vif du sujet, nous entrons dans la demeure de cette riche famille et c’est un huis clos particulièrement saisissant qui va se mettre en place, où chaque événement surréaliste vient un peu plus ajouter au bizarre de la situation. Les indices se verront parsemés au fil des pages, parfois macabres, ils seront de plus en plus effrayants et on sent bien que le fin mot de l’histoire ne se fera pas sans douleur, c’est une véritable tragédie qui se profile. L’angoisse est omniprésente, je regrette seulement qu’il soit peut-être trop court, parce que c’est tellement bien mis en scène, tellement bluffant lorsque l’on comprend enfin la clé de ces si sombres secrets, qu’on a envie de plus.

« Je dormais sur un nid de vipères. Laquelle me mordrait en premier, j’avais bien ma petite idée et tandis que mon esprit élaborait mille et une stratégies, mon corps, lui, se réjouissait de cette possible confrontation. »

En bref : La Belle au Lys, c’est un roman où l’ambiance est incroyablement puissante, elle nous captivera dès le premier instant, bien que ce soit très lugubre et l’histoire qui nous sera partagée, nous fera vivre un moment aussi obscur, que passionnant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s