Evil Eater (tome 1) – Issei Eifuku

Éditeur : Ki-Oon

Date de sortie : 10 avril 2014

Page : 208

Prix : 7,65€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Dans un Tokyo futuriste, les dernières découvertes scientifiques permettent de ramener les morts à la vie. Le hic ? Pour chaque personne qui revient, une autre doit être sacrifiée. Les autorités ont donc décidé de réserver cette avancée technologique au domaine judiciaire : désormais, on peut condamner les meurtriers à mort pour ressusciter leurs victimes. Mais les Revenants, comme on les appelle, sont souvent contaminés par un « bug », une anomalie psychologique qui exacerbe les sentiments négatifs. Pour désamorcer ces situations potentiellement catastrophiques, le gouvernement utilise des fonctionnaires d’un genre nouveau, capables de plonger dans la conscience des malades et de déraciner le mal qui les ronge. Nagumo et Amagi sont de ceux-là. Et ils n’ignorent pas que le subconscient de leurs cibles peut aussi devenir un piège mortel…

L’avis de Julia

Un premier tome très addictif !

Second manga que j’entame, un super cadeau de mon frère et ma belle-sœur, pour mon plus grand plaisir, puisque je me suis régalée.

Ce qui m’a avant tout beaucoup plu, c’est l’univers, fabuleux mélange entre science-fiction et fantastique, pour un résultat unique, extrêmement riche et incontestablement passionnant. Ici, nous allons plonger au cœur d’un Tokyo futuriste, mais pas trop, visuellement, nous ne sommes pas trop perdus, ça reste finalement assez contemporain dans l’environnement. Non, ce qui change ici, c’est les avancées médicales, notamment une, celle qui permet de ressusciter les morts, mais à chaque personne revenue à la vie, une autre doit mourir, dans une sorte d’équilibre. Alors, pour ne pas se prendre pour Dieu, il a été décidé que seules les victimes de tueurs reviendraient à la vie, en échange de la mort de leur bourreau donc. Mais voilà, jouer avec ce genre de choses n’est jamais bon et ceux qui profitent de ce système ne sont plus vraiment eux-mêmes, pouvant basculer d’un instant à l’autre, violence, folie, allant parfois jusqu’au meurtre. Alors, avec l’émergence de ces problèmes, des magiciens aux pouvoirs extraordinaires viennent les réparer, en œuvrant au cœur même du cerveau de ces victimes et en extrayant le mal qui les ronge. C’est un monde absolument passionnant, extrêmement complet, on le découvre peu à peu, on comprend que tout n’est pas si simple, que toucher à la mort comme ça n’est peut-être pas la solution et que les conséquences peuvent être terribles. L’intrigue y est également parfaitement menée, bien que forcément introductive, elle nous entraîne dans une aventure terriblement haletante, qui ne nous laissera pas une seconde de répit. C’est un véritable thriller qui s’engage, qui nous amènera de nombreux rebondissements, notamment l’arrivée d’un ennemi qui va se révéler très sournois, nous promettant un futur effrayant. Nous suivrons alors Nagumo et Amagi, un duo totalement improbable et pourtant incroyablement complémentaire, leurs pouvoirs sont très différents, mais l’un, ne va pas sans l’autre, ils ont réellement besoin de chaque partie. Visuellement, le travail d’Issei Eifuku est absolument bluffant, c’est extrêmement vif, très sombre et extrêmement impressionnant, les planches sont sublimes, bourrées d’action également, c’est un véritable spectacle.

Illustration

En bref : Ce premier tome est déjà une véritable mine d’or, un univers ultra riche, complexe juste ce qu’il faut, mais surtout passionnant d’un bout à l’autre et qui nous livrera une histoire absolument palpitante !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s