Shutdown – Aurélien Grall

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 30 août 2019

Page : 121

Prix : 9,99€

La note de Julia : 8/10

Résumé

Imaginez un monde sans électricité, sans smartphones, sans ordinateurs, sans télévision, sans réseaux sociaux. Imaginez un monde où les gens sont condamnés à se regarder, se parler et s’entraider. Ce monde, c’est celui du grand shutdown. La pire catastrophe n’ayant jamais frappé l’Humanité ! Alors que la civilisation humaine est en train de s’effondrer, le gouvernement fait appel aux services de Michael Donovan, astrophysicien et héros de guerre devenu alcoolique après la disparition tragique de sa femme. Au départ réticent, il finit par accepter. Contraint de faire équipe avec la froide Charlotte Von Braun, grand nombre de ses convictions vont se voir bouleversées…

L’avis de Julia

Un roman d’anticipation pas si futuriste que ça !

Tout d’abord, merci à Aurélien Grall pour ce partenariat.

J’avoue que le résumé m’avait grandement intrigué et au final, ce roman m’aura profondément bousculé.

Nous sommes tous conscients que notre planète va mal, le réchauffement climatique, de plus en plus de catastrophes naturelles, ce ne sont pas des mythes, mais bien des faits et si l’on ne réagit pas plus vite, cette histoire pourra être la nôtre. C’est triste à dire, voire complètement effrayant, mais il faut ouvrir les yeux sur cette situation bien réelle et croyez-moi, ce sera le cas ici, mais ça va faire très mal. Nous allons plonger dans un monde à l’agonie, qui vient de vivre l’une de ses plus grandes catastrophes, un orage électromagnétique, qui a privé la Terre entière dans l’âge de pierre, plus d’électricité, plus aucun réseau de communication, plus aucune technologie moderne. Sans compter une épidémie mortelle qui s’est déclenchée, la nature prend sa revanche et l’humanité est à son tour en danger d’extinction, mais elle ne va pas se rendre sans se battre, elle va tout tenter pour survivre. Alors oui, c’est angoissant, on ne peut prétendre que ce n’est pas possible, la probabilité que ça puisse arriver, de cette manière ou non, est grande et incontestablement, on s’identifie pleinement au contexte. C’est dans ce cadre que nous suivons Michael, héros de guerre devenu alcoolique suite à la mort de sa femme, qui va tout faire pour se remettre d’aplomb, puisqu’il est possiblement l’un des derniers espoirs des hommes. Première fois que je découvre la plume d’Aurélien Grall et je suis particulièrement surprise, je ne m’attendais pas à une réflexion aussi poussée, aussi travaillée, sa plume est aussi intelligente, que passionnante et nous offre un récit vraiment engagé. Sa plume est riche, il maîtrise son sujet, mais il ne se perd pas dans les détails pour autant, ni dans des termes trop scientifiques, ça reste abordable pour chacun de nous. Autant dire que son intrigue est le point primordial, il nous plonge dans un véritable thriller écologique, une course contre la montre prenante au possible et incroyablement rythmée, qui ne nous laissera aucun répit. Mais ce qui pouvez vous paraître un peu commun, classique du genre, deviendra bien vite plus complexe, plus original et surtout, beaucoup plus surprenant, méfiez-vous des apparences, vous risquez de tomber de haut. Plus les pages avancent et plus nous serons stupéfaits par les rebondissements qui se succèdent, c’est une histoire bien différente qui va se dessiner, une vision peut-être encore plus cruelle de l’humanité. C’est une atmosphère très sombre, presque sans espoir, c’est pesant, triste, parfois rageant, mais on comprendra au fur et à mesure tous les tenants et aboutissants, même si la solution nous paraîtra extrême, elle aura le mérite d’avoir fonctionné. Emotionnellement aussi ce sera sans compromis, nous assisterons à des destins brisés, des drames dignes des plus grandes tragédies, ce ne sera pas simple, ce sera profondément difficile, mais le message ne peut être plus percutant.

« L’homme incendiait son propre foyer et chacun regardait ailleurs. Il fallait agir sous peine de voir la Terre définitivement stérile. »

En bref : Shutdown, c’est un roman d’anticipation très loin d’être si improbable que ça, qui nous fera voir la question écologique sous un tout autre œil, mais qui saura se montrer beaucoup plus surprenant que ça et qui nous livrera une histoire bien plus complexe !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s