Les Liés – Elle Séveno

Éditeur : Cyplog

Date de sortie : 10 octobre 2019

Page : 348

Prix : 18,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Et si l’amour devenait son plus grand combat ? Carline a dix-sept ans quand son monde bascule. Elle qui aspirait à traverser l’adolescence sans encombre, voilà que son âme se lie à celle d’un garçon : Vadian. Star du lycée. Charismatique, passionné et inébranlable. Vadian qui lui plaît beaucoup trop dans un monde hostile où les Liés sont traqués. Parce que deux âmes sœurs ne sont plus vraiment comme les autres…Alors que les jours passent, que l’attraction grandit et que le danger guette, Carline va très vite devoir faire un choix, taire sa nouvelle nature ou l’accepter. Quoi qu’elle décide, le temps est compté.

L’avis de Julia

Un roman intense et incroyablement fort !

Tout d’abord, merci aux éditions Cyplog pour ce partenariat. 

Lorsque j’ai vu cette couverture si symbolique déjà, j’ai immédiatement voulu le lire et ce fut un véritable coup de cœur.

Nous allons plonger dans un univers extrêmement difficile, une dystopie assez effrayante, à laquelle nous n’avons pas envie de croire, mais qui nous pousse finalement vers de nombreuses réflexions. C’est un monde peu futuriste que nous allons découvrir, qui pourrait très bien être le nôtre et qui n’est pas si éloigné de ce que l’on pourrait devenir ou tout du moins, qui n’est pas si improbable que ça. Dans cet environnement, les hommes tombent de plus en plus malades, mais pire que ça, le taux de stérilité grimpe en flèche, faisant penser à la fin de l’humanité prochaine, mais dans un même temps, des jeunes développent certains pouvoirs. On les appelle les Liés, ils sont toujours deux, ils ont été créés l’un pour l’autre, une alchimie qui se déclenche à l’adolescence et contre laquelle ils ne peuvent rien, l’amour devient une évidence pour eux, ils ne peuvent vivre l’un sans l’autre. Alors, comme d’habitude, lorsque l’homme a peur ou qu’il ne comprend pas, il détruit et ces jeunes deviennent leur plus grande menace, parce que eux peuvent avoir des enfants, parce qu’ils vieillissent très lentement et surtout, parce qu’ils développent certaines aptitudes. C’est dans ce cadre, que nous suivons Carline et Vadian, deux adolescents lambda, qui ne demandaient rien à personne, mais qui vont devenir les ennemis publics numéro un, simplement parce que le Lien s’est déclenché entre eux, leur amour devenant ainsi interdit. Je suis littéralement tombée sous le charme de la plume d’Elle Séveno, dès ses premiers mots, elle avait conquis mon cœur, parce qu’elle nous parle directement à l’âme et que sont écriture est tout simplement sublime. Il y a une véritable sensibilité, une vulnérabilité dans son récit, elle nous touche, nous bouscule parfois, elle nous fait rêver aussi, parce que cette notion d’amour absolu est tellement belle, tellement pure, qu’on ne peut y rester insensible. Cependant, vous pourriez penser que c’est un peu niais peut-être, mais détrompez-vous et accrochez-vous, parce que ce roman est très loin d’être une promenade de santé, il nous fera même vivre un véritable enfer par moment. Oui, certains passages sont extrêmement difficiles, il nous sera parfois inconcevable de voir jusqu’où on peut aller pour conserver une emprise sur ces personnes extraordinaires, la torture physique et psychologique, qu’ils sont capables de leur infliger. Il ne faut pas se cacher, c’est presque une guerre qui se prépare, pour leur liberté, pour pouvoir vivre en paix, comme tout être humain qui se respecte, pour ne pas être traité comme des bêtes de foire, ou pire, des armes. C’est une intrigue extrêmement bien menée dans laquelle nous allons plonger, sans aucune longueur, au rythme ultra prenant, elle nous fera vivre de véritables montagnes russes, qui nous laisseront bien souvent le souffle coupé. Alors, inutile de préciser à quel point ça a pu être dur émotionnellement aussi, je ne m’attendais pas à une telle claque, j’en suis pourtant ressortie très éprouvée, parce que c’est aussi beau, que cruel, mais l’espoir d’un avenir meilleur pour tous, reste toujours primordial.

« Je pouvais me reposer à présent. Il était là. Vivant. Il me soutenait, il me protégeait. Nous étions ensemble contre tous. Ensemble. C’était tout ce que j’avais cru perdre. »

En bref : Les Liés, c’est un roman bouleversant, qui nous immergera dans un univers quasiment inhumain par certains aspects, mais où l’amour sera plus fort que tout, contre la tyrannie et contre la stupidité, il sera la plus belle arme que l’on puisse utiliser !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s