Phoenix Ashes, Gen 1, tome 1 : Nath – Fleur Hana

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 5 juin 2020

Page : 100

Prix : 10€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Nath. Mes larmes ont un goût amer, celui des regrets…Tant de regrets. Tant d’erreurs. Tant de décisions que j’aurais dû prendre. Les conséquences de mes inactions se présentent à moi, aujourd’hui, et je n’ai plus la force de les porter à bout de bras. J’ai tellement cru que nous serions deux. Je l’aurais aidé autant que lui m’aurait soutenue. S’il avait voulu…Steel. Nathalie ne voulait qu’une chose de moi, que je la sorte de ce trou paumé. Je l’aurais fait, ou presque. On serait restés à Roseville, mais à nos conditions. Je suis rentré pour elle. Je suis amoureux de cette fille depuis des années. Cette femme. La femme d’un autre.

L’avis de Julia

Une novella intense et percutante !

Tout d’abord, merci à Fleur Hana pour ce partenariat.

La lire était une évidence, mais j’étais loin de m’attendre à ce qu’elle soit aussi difficile, j’aurai pourtant dû le voir venir.

Les Phoenix Ashes, on commence à bien les connaître, mais on ne sait pas forcément comment ils ont vu le jour et c’est exactement ce à quoi nous aurons le droit ici, je dois dire que ça leur donne une tout autre dimension. Même si nous connaissions déjà l’aspect très familial de ce groupe, la solidarité qui unit ses membres, lorsque l’on connaît leurs débuts, on comprend d’autant mieux d’où ça vient et surtout, le fait que ça leur soit aussi essentiel. Ils revenaient de la guerre, ils étaient vétérans et malheureusement, nous savons tous la situation qu’est la leur lorsqu’ils reviennent, traités comme des pestiférés, des laissés pour compte. Jugés asociaux, ils ne parviennent plus à s’intégrer, personne ne veut d’eux, c’est un fait, une triste réalité qui existe toujours, qui nous révolte lorsque l’on peut voir dans quelles conditions ils peuvent vivre. Alors, ils se soutiennent entre eux, ont décidé de prendre soin des uns des autres, de se trouver leur propre travail, leur propre façon de vivre et de créer leur cocon, leurs règles, leur club de moto, avec tout ce que cela comporte. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Steel, créateur et président des Phoenix Ashes, ainsi que de Nath, la femme qu’il a toujours aimée. Inutile de préciser que Fleur Hana fait encore des merveilles, elle ne cesse de nous éblouir, de nous offrir le meilleur et de nous faire vibrer coûte que coûte, toujours en ne choisissant pas la facilité. Effectivement, encore une fois, elle n’ira pas vers le chemin le plus simple, les thèmes les plus faciles, elle va nous faire partager ce que la vie peut nous réserver de plus cruel. Mais l’homme est ainsi fait, il est capable du pire, de ce que l’on peut imaginer de plus horrible et il est important de ne jamais l’oublier, de ne pas taire l’inconcevable et de parler, pour toutes ces victimes, passées ou présentes. Alors, elle ne va pas choisir la voie toute tracée pour nos héros, eux qui devaient être ensemble, le destin va s’en mêler, de la plus vile des façons et se retrouver ne va pas être aussi simple. Ils vont devoir accepter leurs blessures, faire avec les traumatismes psychologiques qui en résulte, faire le deuil de la vie dont ils rêvaient, pour commencer à construire celle qu’ils méritent, avec tout l’amour qui les caractérise.

« Chaque épreuve envoyée par la vie me mortifie. Je pensais qu’à un moment, je ne serais plus capable d’encaisser. Et je réalise que si, parce que je ne suis plus seule. »

En bref : Nath, c’est une novella qui met en avant les débuts de ce groupe de moto, de comprendre avec encore plus de profondeur leurs valeurs et de suivre l’histoire ô combien intense de ce couple fondateur extraordinaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s