Les Portes du Soleil, tome 2 : Le Dernier Été – Jacinthe Canet

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 10 juin 2020

Page : 221

Prix : 4,99€

La note de Julia : 10/10

Résumé

L’été est revenu, mais ce sera le dernier…Adolescente, Sam vivait pour les deux mois d’été. Lorsque la pension de ses parents était complète et dansait au rythme du piano, que les orages menaçaient, et que la famille Rivera posait enfin ses valises. 12 ans après, tout a changé. Quand ses pas la conduisent à nouveau aux Portes du soleil, les étincelles dans ses yeux se sont déjà éteintes. Rien n’a la même saveur. Ni la maison de son enfance, ni ses amis et surtout pas son amour de jeunesse. Elle ne veut pas oublier. Elle refuse de se souvenir. Samia s’accroche aux filaments de ce qui était et cherche la jeune fille qu’elle a abandonnée derrière le portail rouge pour suivre son rêve. Lorsque le présent est figé dans le passé, comment croire aux promesses de futur ?

L’avis de Julia

Un second tome plus intense que jamais !

Tout d’abord, merci à Jacinthe Canet pour ce partenariat.

Il me tardait de lire cette merveilleuse suite et elle ne m’a absolument pas déçue, bien au contraire, c’est un coup de coeur.

Adieu l’adolescence, cette période bénie de l’insouciance, malgré les petits problèmes de cette époque, nous plongeons de plein fouet dans l’âge adulte, de ses responsabilités et de ses souvenirs bien souvent plus douloureux, qu’agréables. C’est un bond dans le temps que nous faisons, douze ans se sont passés, douze ans qui ont tout changé, qui ont bouleversé de nombreuses vies, qui les ont parfois mises en suspens et qui ont livré leur lot de souffrances. Parce que lorsque l’on grandit, le destin se charge parfois de nous montrer cruellement que tout peut s’arrêter brutalement, que personne n’est à l’abri et qu’il faut savoir profiter de chaque instant. Nous ne savons pas de quoi demain sera fait, alors il faut savoir vivre l’instant présent, savourer ces petits bonheurs au quotidien, pour ne jamais regretter et garder ces moments précieux à jamais. La nostalgie sera omniprésente, agréable parfois, elle sera pourtant emplie de tristesse également, elle véhiculera tous les remords, toutes les mauvaises décisions prises, pour en arriver là, à cette situation si insoutenable. C’est dans ce cadre, que nous retrouvons Sam, une femme maintenant, qui a suivi son rêve, sa voie toute tracée, mais aussi les sacrifices qui en ont malheureusement découlé et qui la ronge profondément aujourd’hui. Jacinthe Canet nous offre un récit plus intense encore, plus prenant, sa plume se fait incroyablement belle, transmettant toute l’émotion nécessaire, c’est un condensé bouleversant et auquel chacun de nous pourra s’identifier. Ses mots s’aiguisent, se font plus tranchants, parfois sans concession, mais on retrouve toujours ce piquant, cet humour qui la caractérise, qui viennent alléger une atmosphère bien lourde. Elle ne laissera aucun répit à notre héroïne, elle la mettra en face de ses erreurs, de ses regrets, de ses souffrances les plus profondes et ce ne sera pas simple, mais c’est pour mieux se trouver. Effectivement, c’est l’exemple parfait de la quête de soi, on tombe, on se relève, on se trompe parfois de chemin, mais c’est pour mieux regagner le bon, la voie qui nous était destinée et que l’on découvre pleinement. Alors, il faudra faire le deuil de ce passé, ne pas oublier, mais vivre avec la douleur, se souvenir des bons moments, pour pouvoir aller de l’avant et retrouver cet amour perdu, ce parcours qui conduit au bonheur mérité.

« Ce que j’éprouvais volait au-dessus de tout ça. Ça volait au-dessus de nous, contre les murs de la chambre avant de sortir et de plonger entre l’orage et la mer. »

En bref : Le Dernier Été, c’est une suite plus forte, qui offre une fin parfaite à ce diptyque, qui le complète à merveille et qui nous livre une histoire, certes plus douloureuse, mais non moins importante dans les messages qu’elle véhicule, qui se révèlent plein d’espoir !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s