Changelings, La Furie du Phénix, tome 1 : Le Bannissement – Maria J. Romaley

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 12 janvier 2016

Page : 80

Prix : 0,99€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Rosa est une Phénix-Garou, immortelle et dangereuse. Elle croyait son cœur fermé, le poids des années pesant sur ses épaules. C’était sans compter sur Loucas, un jeune métamorphe sexy et têtu comme une mule, amoureux d’elle depuis toujours. Mais des ennemis rôdent, ourdissant des plans pour renverser le pouvoir en place et compliquant la tâche déjà difficile de nos héros. Au final, c’est la vie de ceux qu’ils aiment qu’ils devront protéger…

L’avis de Julia

Un premier tome court mais intense !

Tout d’abord, merci à Maria J. Romaley pour ce partenariat.

Bien longtemps que cette série me faisait envie, j’ai enfin sauté le pas et je dois bien dire que je me suis régalée.

Ce premier opus peut vraiment être considérer comme une mise en bouche, une première étape, une première marche pour entrer doucement dans cet univers exceptionnel, un format court donc, mais qui présage d’une suite savoureuse. Vous savez que je suis une passionnée de fantastique, plus particulièrement d’urban fantasy, alors évidemment, il était quasiment sûr que j’allais apprécié et ça n’a pas loupé, ce fut un pur délice. Avec tout ce que j’ai pu lire dans ce genre, croyez-moi, je n’ai jamais vu quelque chose s’en rapprochant, c’est un monde d’une originalité folle qui s’ouvre à nous et qui saura nous passionner. Un environnement d’une imagination débordante, qui a créé toute une mythologie autour de lui, des légendes, une Histoire même, extrêmement complète et d’une richesse à couper le souffle, d’autant plus en aussi peu de page. Ici, il sera question de changelings, l’ensemble des êtres capables de se transformer en animal, que ce soit les métamorphes, qui peuvent emprunter plusieurs formes ou les garous, qui n’en ont qu’une. C’est dans ce cadre, que nous suivons Rosa, seule et unique représentante des Phénix-Garous, qui vit depuis des millénaires, qui souffre de cette immortalité solitaire, jusqu’à l’arrivée de Loucas, qui va bouleverser ses décisions. Quel bonheur de découvrir enfin la plume de Maria J Romaley, longtemps que j’attendais ça et je ne suis clairement pas déçue, elle est étonnante, vivante et extrêmement surprenante. Aussi riche que l’est son univers, elle nous entraîne dans ses filets, ses mots sont vifs, ses dialogues parfois piquants, elle nous captive sans aucun effort et nous fait vibrer du début à la fin. Son intrigue, bien que courte pour un premier tome, pose des bases extrêmement solides, on sent déjà le potentiel qu’elle recèle et les futures aventures qu’elle pourra nous réserver. Ce premier opus nous livre un récit très rythmé, l’intensité sera au rendez-vous, les pions se mettent en place et les ennemis se dévoilent dans l’ombre, prêts à sauter sur la moindre occasion d’agir. On sent déjà une véritable tension s’installer et un cocktail d’émotions très fort, les personnalités de nos héros parviennent à nous toucher profondément, on commence à cerner leurs failles, leurs blessures, à comprendre leurs souffrances.

« Lorsqu’il disparut, j’eus l’impression de perdre une part essentielle de mon existence. J’étais déchirée entre mon envie de le protéger et celle de lui courir après pour le réconforter. »

En bref : Le Bannissement, c’est un premier tome qui choisit de faire court pour mettre les éléments en place, une bonne idée à mon sens, qui nous met rapidement l’eau à la bouche, en nous offrant un univers extrêmement riche et passionnant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s