Borderline Melody, tome 2 : May – Ena L

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 7 mai 2020

Page : 298

Prix : 17,50€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Le groupe de rock, Blind Melody cartonne désormais partout dans le monde. Un succès régulièrement entaché par les scandales de sexe, drogue, alcool, violence…Les membres du groupe sont hors de contrôle, et en particulier May Harrington, la chanteuse et guitariste. À l’aube de la tournée internationale la plus importante de leur carrière, le patron de la maison de disque décide de confier le groupe à son gendre, Devlin Young. Parachuté manager contre son gré, Devlin sait qu’il joue son avenir sur ces six mois de tournée, à suivre des musiciens incontrôlables et insupportables. Et comme si la tâche n’était pas suffisamment ardue, il se trouve que Devlin n’en est pas à sa première rencontre avec May. Un morceau de passé commun qu’il aurait souhaité enterrer à tout jamais.

L’avis de Julia

Un second tome encore plus intense !

Tout d’abord, merci à Ena L pour ce partenariat.

Après avoir eu un véritable coup de cœur pour le premier tome, il me tardait de lire celui-ci, qui fut tout aussi extraordinairement beau.

Bien sûr, lorsque nous avons pris connaissance de l’histoire de Camden, nous savions que sa jumelle May n’avait pas moins souffert, bien que les apparences puissent être trompeuses la concernant, nous allons vite comprendre qu’il en est tout autrement. Sous sa carapace de fille forte, violente même, qui se fout de tout et de tout le monde, il y a une immense plaie à vif, un monceau de souffrances à l’état pur, qui ne parvient pas à s’échapper et qui reste en surface, prêt à surgir n’importe quand ou sur n’importe qui. À partir de là, ne lui reste plus qu’une solution, se détruire elle, mais aussi ceux qui l’entoure, éloigner le bonheur, boire jusqu’à ne plus penser, endormir les démons qui la hantent, pour continuer à faire semblant d’avancer et d’aller bien. Je savais que ses blessures n’étaient pas moindres, mais je ne me doutais pas de leurs puissances, de ce qu’elles lui infligeaient constamment, de ce qu’elle pouvait traverser depuis tant d’années. C’est un véritable raz de marée qui nous percute, qui nous plonge dans cet enfer personnel, que l’on côtoie de près, qui se fait nôtre, l’espace de quelques pages et que nous n’oublierons sûrement jamais. À l’image de son frère, la musique devient sa seule échappatoire, son seul moyen de crier sa colère, de déverser toute cette haine, ce passé de traumatismes, de le transformer en quelque chose de beau, de positif et de se sentir encore un peu vivante. Encore une fois, Ena L fait montre d’un talent époustouflant, encore une fois, elle ne choisit pas la facilité, mais elle s’épanouit tellement dans ce genre, qu’on ne peut que l’accompagner dans le drame qu’elle nous fait vivre et partager avec elle, ce moment. Son intrigue n’est pas simple, elle y insuffle une vraie tension, un aspect presque de thriller même, en installant petit à petit cette menace persistante, qui prend de plus en plus de place et qui fait grimper notre stress à un niveau presque insoutenable. Jusqu’au bout, elle nous tiendra dans ses filets, jusqu’au bout, elle nous fera vivre le pire, jusqu’à nous laisser suspendus, le souffle coupé, presque sous le choc, ne croyant pas à cet ultime dénouement, pourtant si logique. Rien ne sera aisé dans cette histoire, mais Devlin et May sauront se trouver, ils partagent ce lien si tangible, cette alchimie palpable, le cœur, plus que la raison, ils devront aller au-delà des apparences et faire fi du jugement des autres. Alors, c’est un condensé d’émotions explosif, qui ne fait pas de concession, brutal, il nous inflige autant de souffrances, de colère, que de beauté dans ces ténèbres et cet espoir que le destin peut aussi vous faire vivre ce bonheur qui vous a tant manqué.

« Elle a tout cassé, tout bouleversé, tout bazardé. Je suis sa marionnette et elle est devenue la mienne. Mais si personne ne tient les fils, que va-t-on devenir ? »

En bref : May, c’est un second tome qui clôt ce diptyque à merveille, deux faces d’une même pièce, deux personnalités opposées, des jumeaux qui ont vécu le pire, mais qui ont réussi à le surmonter, pour enfin trouver leur voie et gagner cette seconde chance qu’ils méritent tant !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s