De Larmes et de Cendres, tome 2 : Dehan – Oxanna Hope

Éditeur : Plume Blanche

Date de sortie : 1er juin 2021

Page : 280

Prix : 15€

La note de Julia : 10/10

Résumé

La guerre a débuté. Le Royaume de Shilla risque bien de finir en cendres, à moins que…Il suffit d’un roulement dans le ciel pour comprendre qu’entre la Shilla et le Bientje, la guerre a débuté. Jae a pris le contrôle des opérations et compte en finir avec la Shilla. Jusqu’à ce qu’il n’en reste rien. Sauf des larmes et des cendres.

L’avis de Julia

Un second tome tout simplement à la hauteur !

Le premier avait été un véritable coup de cœur, j’attendais celui-ci avec impatience et le plaisir fut absolument au rendez-vous.

On retrouve avant tout cet univers bien particulier, une véritable dystopie, mais aux accents de fantasy également, un mélange presque troublant, mais qui fonctionne pourtant à merveille, prenant le meilleur parti des deux genres. Nous sommes, d’accord, pas de créatures fantastiques imaginaires ou quelque magie que ce soit ici, c’est une fantasy plus subtile, qui se perçoit essentiellement dans la façon de vivre de ses habitants, qui subissent un quotidien d’une extrême pauvreté et dans un dénuement effroyable. Ils sont opprimés par un Chef qui n’a d’autre objectif que son propre confort, sa richesse personnelle, faisant suer sang et eau son peuple, le laissant mourir à petit feu ou par les armes, si la moindre rébellion pointe le bout de son nez. C’est dans ce cadre, que nous retrouvons Dehan, il sera au centre de cette suite, dans une quête effrénée pour sauver les populations innocentes, les vraies victimes d’un conflit d’egos, plus que de libertés. Encore une fois, Oxanna Hope maîtrise son sujet à la perfection, nous offrant une suite plus sombre, plus difficile à bien des aspects, qui nous plonge dans une urgence quasiment constante, qui ne nous laissera pas une seconde de répit. Son intrigue prend un tournant décisif, la guerre s’intensifie, les ennemis emploient les pires moyens pour gagner et peu importe les victimes collatérales, celles qui n’ont pas demandé à souffrir ou mourir pour une cause futile, le pouvoir de ceux qui les gouvernent. Le point de vue de Dehan dans cette suite est extrêmement intéressant, il permet une tout autre vision des évènements, nous avons la sensation d’avoir les deux faces d’une même pièce, de voir la situation dans son ensemble, comme une boucle qui vient rejoindre l’histoire de Paulownia. Et autant dire qu’une fois de plus, ce récit ne se fera jamais dans la simplicité, le pire nous sera exposé, les horreurs d’une guerre sans pitié, absolument rien ne nous sera épargné et il nous faudra avoir le cœur bien accroché pour supporter tout ça. Une fois de plus, nous vivrons les faits avec une sensibilité à fleur de peau, les émotions seront omniprésentes, elles sonnent juste et sauront nous bouleverser à maintes reprises, pour nous laisser marqués à jamais.

« À présent, nous allons nous concentrer sur cette nouvelle page que nous nous apprêtons à écrire. Une page avec nos seuls noms. Voilà ce à quoi j’aspire désormais. »

En bref : Dehan, c’est une suite tout simplement parfaite, qui nous livre les aspects les plus sombres de cette guerre sans pitié, de ces peuples en souffrances, victimes d’une lutte de pouvoir dont ils ne savent rien, c’est un récit extrêmement prenant, bouleversant d’un bout à l’autre et qui n’épargnera jamais le destin de nos héros, ainsi que nos émotions !

Challenge de l'Imaginaire

9 réflexions au sujet de « De Larmes et de Cendres, tome 2 : Dehan – Oxanna Hope »

Répondre à Vampilou fait son Cinéma Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s