Cogito – Victor Dixen

Éditeur : Collection R

Date de sortie : 29 mai 2019

Page : 544

Prix : 19,90€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations, un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie. Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour améliorer la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?

L’avis de Julia

Un roman de science-fiction pour le moins percutant !

Bien longtemps qu’il m’attendait dans ma PAL et encore une fois, je ne suis pas déçue, c’est un réel coup de cœur.

C’est un plongeon dans le futur que nous allons faire, un futur où l’intelligence artificielle prend de plus en plus de place, remplaçant au fil des années le moindre poste occupé par un homme ou une femme. Vous vous dîtes sûrement que c’est très loin de nos préoccupations et pourtant, nous sommes aux prémices d’un tel système, les ordinateurs, les robots, ont déjà une place primordiale dans nos vies. En cela, les questions abordés dans cet univers sont pour le moins percutantes, elles résonnent d’un certain réalisme, qui pourra aisément nous faire froid dans le dos et nous pousser vers de profondes réflexions. Alors bien sûr, la technologie, les progrès, il ne faut pas les renier, oui, ils sont importants, peuvent sauver des vies, améliorer notre quotidien, notre confort, mais comme bien souvent, l’Homme a tendance à vouloir toujours plus, à aller toujours plus loin. Sans penser que les conséquences peuvent être terribles, notamment lorsque l’on veut toucher à ce qui fait de nous des êtres vivants, doués de conscience, en manipulant directement notre cerveau. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Roxane, jeune fille qui a tout perdu à cause des machines, elle est en perpétuelle rébellion, ne suit plus en cours, devenant marginale, jusqu’au jour où on lui offre l’opportunité de s’intégrer. En grande fan de la plume de Victor Dixen, j’étais très heureuse de la retrouver, de me replonger dans ses mots, toujours aussi travaillés, dans son univers, à la fois très imaginatif, mais doté d’une vision incisive et pointue sur nos sociétés. Son intrigue est écrite de main de maître, ciselée à la perfection, elle nous entraîne dans un thriller technologique haletant, sans concession et dans cette aventure ultra prenante aux multiples dangers. Notre héroïne devra faire face à tout ce qu’elle déteste, mais aussi à ses préjugés, deux mondes bien différents qui vont se côtoyer et pourtant, ils vont devoir se soutenir, apprendre à se connaître et lutter ensemble, contre un ennemi commun, auquel ils n’auraient jamais pensé. Un récit qui fait paradoxalement la part belle à l’humanité, prouvant sa force, son courage, son intelligence créatrice et plus encore, les sentiments, les émotions dont elle est capable. Parce que nous savons aimer, nous savons pardonner, nous sommes faits de chair et de sang, nos cœurs battent, nous vivons, nous souffrons, mais c’est ce qui nous différencie des machines, ce qui fait notre force, lorsque le monde s’écroule.

« Je sais ce que c’est, de se sentir comme un déchet social ! Je sais que le désespoir engendre la rage, que la rage débouche sur la violence. Il faut briser ce cercle vicieux, avant qu’il nous brise. »

En bref : Cogito, c’est un roman de science-fiction à l’univers percutant, futuriste certes, mais d’un réalisme pas si éloigné, qui nous montre une facette de ce que notre société pourrait devenir si nous allons trop loin, si nous laissons trop de place à l’intelligence artificielle, abandonnant peu à peu, l’humanité à son propre sort, une aventure unique que l’on nous partage, riche en réflexions et en émotions !

Challenge de l'Imaginaire

16 réflexions au sujet de « Cogito – Victor Dixen »

  1. Etonnement et appréciant le sujet ainsi que l’auteur, je pensais adoré ce roman mais ce ne fut pas le cas. Je trouve que la plume de Victor Dixen ne reflète pas tout son talent dans les one shot et est plus calibrée pour ses puissantes sagas.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s