Chrono Chronique (10)

Dans ce nouveau format de chronique, j’ai décidé de vous parler essentiellement des suites de séries qui me sont chères, pour lesquelles un avis complet n’est pas toujours nécessaire, mais dont j’ai malgré tout envie de vos parler !


Marked Men, tome 3 : Rome

Marked Men, tome 3 : Rome

Éditeur : Hugo

Date de sortie : 12 mai 2016

Page : 440

Prix : 17€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un cœur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front…Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le b on soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

L’avis de Julia

Un troisième opus absolument sublime !

Bien trop longtemps qu’il était dans ma PAL et autant dire que je le regrette, parce que ce fut un véritable régal.

J’avais déjà adoré les tomes précédents, mais Rome était clairement l’un des personnages que j’avais le plus hâte de découvrir et je ne suis pas déçue, très loin de là même. C’est également Cora, que nous allons découvrir plus en profondeur, la petite lutine de feu du groupe, celle au caractère détonnant, le volcan, aussi vif, qu’adorable et qui vous fait voir mille couleurs. Ces deux-là n’étaient véritablement pas faits pour être ensemble, diamétralement opposés, une alchimie évidente existe pourtant bel et bien, croyez-moi, ce sera un véritable bonheur de les voir évoluer. Néanmoins, rien ne sera simple pour eux, des passés bien difficiles pour chacun d’eux, des blessures aussi bien physiques, que psychologiques, vont les empêcher d’avancer aussi aisément que d’autres. Il est notamment question du retour de la guerre, du syndrome post-traumatique dont les soldats souffrent bien trop souvent et que peu de personnes prennent au sérieux. De ce rôle de sauveur qu’ils avaient, mais qui n’existe plus dans ce quotidien fait de normalité, ils doivent trouver une nouvelle voie, ce nouveau rôle qu’ils devront construire au fil du temps. Je suis toujours aussi amoureuse de la plume de Jay Crownover, elle nous conquiert toujours plus, nous rend accros à ses mots et nous touche en plein cœur, sans jamais nous décevoir. C’est une romance sublime qu’elle nous partage, qui saura nous émouvoir incontestablement, même nous faire pleurer à quelques reprises, parce que ces personnages, c’est une famille à part entière, à laquelle nous nous sommes considérablement attachés. Pour nos héros, c’est un autre combat qui s’engage, celui de se sortir des idées sombres, des souvenirs traumatisants, pour entrevoir la lumière du bonheur auquel ils ont droit et surtout, qu’ils méritent. Mais le destin ne sera pas toujours de leur côté, sortir d’une guerre, pour être presque plus en danger dans la vie civile, c’est ce qui les attendra et clairement, le stress ne nous sera pas épargné. C’est un cocktail d’émotions explosif, qui ne nous laissera pas une seconde de répit, qui saura autant nous faire rire, que nous faire pleurer, avec une justesse absolument sublime.

« Elle m’avait déjà donné plus que ce que j’aurais pu espérer. Elle m’avait rendu à moi-même, elle se donnait entièrement à moi et c’était tout ce qu’il me fallait. »

En bref : Rome, c’est un troisième tome tout simplement parfait, dans la lignée des précédents, il sera toujours aussi extraordinaire dans les sujets abordés, nous faisant partager une histoire d’amour magnifique, qui n’en est pas simple pour autant, qui sera faite d’épreuves à surmonter, mais qui sera toujours pleine d’un espoir magistral !

16 réflexions au sujet de « Chrono Chronique (10) »

Répondre à juliet595 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s