Rough – Ena L

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 3 octobre 2020

Page : 580

Prix : 18,99€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Rough, brutal, dur, cru, rude, difficile. Le monde de Hunter en somme. Hunter lui-même. Leader d’une bande de voyous depuis tout jeune, il gagne confortablement sa vie en menaçant et punissant des gens à coups de poing. Le monde de Swan est son total opposé, étudiante appréciée, en couple avec un homme séduisant et brillant. Elle vit un véritable conte de fées…En apparence, en tout cas. Car l’envers du décor est moins glamour, Swan est SDF, sa sœur Rose et elle doivent voler pour survivre et leur entourage se résume à une prostituée prénommée Simon, un gamin drogué, et un vieil alcoolo posté devant le même supermarché depuis trente ans. Si Swan entrevoit enfin le bout du tunnel, elle ne sait pas encore que quelqu’un l’y attend patiemment…Un certain Hunter. Et n’y voyez aucune métaphore romanesque ou romantique…Car ni Swan ni Hunter ne vont apprécier cette rencontre. Elle sera à leur image, rough.

L’avis de Julia

Un roman d’une intensité percutante !

Tout d’abord, merci à Ena L pour ce partenariat.

Il est évident que je ne pouvais pas passer à côté et je dois dire que ce fut un coup de cœur monumental.

En le commençant, je ne savais pas réellement à quoi m’attendre, je dois dire que j’avais quelques appréhensions, parce que je connaissais Hunter et que je ne m’imaginais pas vraiment l’apprécier. Parce que ce n’est pas forcément le genre d’homme dont on peut rêver, de prime abord, il manie plus la violence, que l’amour, un sentiment qui lui est complètement inconnu d’ailleurs. Pourtant, on comprendra rapidement qu’il est beaucoup plus que ça, bien sûr, il est brutal, sans concession, avec une moralité pour le moins douteuse, mais il a grandi ainsi. Dans les coups, il a vu le pire lorsqu’il était gosse, a subi le plus monstrueux de ce dont l’homme est capable, alors il s’est construit avec ces défaillances, comme il a pu, ne faisant confiance à personne, si ce n’est Seven. L’univers est pour le moins difficile, c’est le portrait d’une société qui met de côté les plus pauvres d’entre nous, les laissant vivre dans la rue, les ignorant, desquels nous passons à côté sans un regard. Comment conserver un minimum de dignité, ne pas tomber dans les addictions, comment croire encore au bien, lorsque vous êtes entourés par les actes les plus violents. Mais c’est aussi un monde incroyablement solidaire, où chacun s’entraide comme il peut, partageant le peu qu’ils arrivent à gagner, se protégeant autant qu’ils le peuvent et vivant une certaine normalité. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Swan et Rose, deux sœurs qui ont préféré fuir les familles d’accueil toutes plus terribles les unes, que les autres, pour vivre dans la rue, ensemble contre le monde entier, jusqu’à leur rencontre avec le fameux Hunter. Comme toujours, c’est un véritable bonheur de retrouver la plume d’Ena L, elle n’a plus rien à prouver et pourtant, elle parvient à nous surprendre à chaque fois. Je ne vous cache pas que son récit n’est clairement pas le plus simple ou anodin, brutal, cru, trop vulgaire pour certains, il est néanmoins en totale corrélation avec le monde qui nous est décrit, pour le meilleur et pour le pire. Et croyez-moi, le pire, nous allons le côtoyer de près, rien ne nous sera épargné, c’est une véritable bombe émotionnelle, qui nous percutera à pleine puissance, nous laissant sous le choc, à de multiples reprises. C’est de loin, l’une de ses intrigues les plus mouvementées, elle ne nous laissera aucun répit, nous faisant vivre de véritables montagnes russes, qui nous laisseront littéralement à bout de souffle. Le stress sera omniprésent, les événements s’enchaîneront à un rythme saisissant, nous naviguerons entre colère, faux-semblants, ne sachant plus où donner de la tête et à qui faire confiance.

« Il y a tellement de choses à lire dans ses iris, à travers les cicatrices qui tatouent sa peau…Il y a une vraie histoire sur ce visage. On la devine dure, cruelle, comme lui. »

En bref : Rough, c’est un roman difficile, qui nous plonge dans l’univers de la rue, dans tout ce qu’il a de plus brutal, mais qui ne sera pas dénué d’espoir, parce que les blessures les plus anciennes peuvent guérir, avec le temps et surtout, les bonnes personnes, qui vous accepteront tels que vous êtes, sans jugement !

12 réflexions au sujet de « Rough – Ena L »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s