Spleen Cities – Gillian Brousse

Éditeur : Noir d’Absinthe

Date de sortie : 23 août 2020

Page : 352

Prix : 19,90€

La note de Julia : 9/10

Résumé

La vie de Shelby est chamboulée lorsque Zoé croise sa route. La jeune fille, dont les pensées s’accompagnent d’une bande son mystérieuse, fuit les Youngsters, des bandits de petite envergure un peu trop déterminés à la retrouver. À cause de cet ouragan aux cheveux roux, le misanthrope ordinaire doit accomplir une mission dont il se serait bien passé. Pour couronner le tout, nos deux héros se retrouvent mêlés bien malgré eux à la révolte qui gronde entre Novart et Veilam, les deux villes jumelles régies par la décadence et le hasard, et ils risquent fort de brûler en même temps que ces Spleen Cities.

L’avis de Julia

Un roman de science-fiction très sombre !

Tout d’abord, merci aux éditions Noir d’Absinthe pour ce partenariat.

Je ne pouvais pas résister à cette couverture intrigante, ainsi qu’à ce résumé et je dois dire que ce fut une incroyable découverte.

Nous allons plonger dans un univers de pure science-fiction, sur une Terre qui a subi un cataclysme terrible, dévastant le monde, ne laissant que peu de survivants. Un mur a été créé pour empêcher des créatures monstrueuses, de s’attaquer aux habitants qui restent, mais ceux en surface, ne sont que les pauvres, les privilégiés eux, se sont enterrés. Ils ont construit un complexe de haute technologie, vivent comme des rois, tout confort, imposant des conditions de vie abominables à ceux du dessus. Un clivage sociétal important, qui n’est finalement qu’un reflet exacerbé de nos sociétés de tout temps, parce que ça a toujours existé et que ça ne s’arrange malheureusement pas au fil des époques. Alors, c’est un environnement extrêmement sombre qui s’ouvre à nous, qui n’est clairement pas facile, ces gens vivent dans une misère la plus innommable, sont réduits au pire pour survivre. Mais même dans la plus désespérée des situations, la révolte gronde, l’homme ne baisse pas les bras si facilement, il ne plie pas devant les autres éternellement et il continue de se battre pour prétendre à la justice qu’il mérite. Et dans ce malaise ambiant, surgit la musique, toujours présente, d’une importance cruciale, elle aura un rôle à part entière, une arme dévastatrice, que l’on apprécie par son originalité et la lumière qu’elle apporte. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Zoé, une jeune fille pas comme les autres, mais aussi de Peter, de Shelby et Mamie, tous au centre de cette révolution, mais pas toujours à la bonne place. Première découverte de la plume de Gillian Brousse et je dois dire que je suis bluffée par son talent, par l’intensité de ses mots, par leur richesse et leur exigence. Parce qu’on ne va pas se mentir, son récit ne fait pas dans la simplicité, il nous offre un cadre complexe, dur par bien des aspects et approfondi avec une maîtrise extraordinaire. Tout est recherché, il va dans les détails, le langage, les technologies, tout est minutieusement travaillé, pour nous offrir une vision extrêmement précise et qui nous demande en même temps, quelques efforts d’adaptation. Mais une fois les habitudes prises, on se régale, c’est une immersion complète que nous vivrons, qui nous embarque, sans concession, pour le meilleur, mais aussi pour le pire, dans une aventure haletante. C’est une intrigue là encore, qui se tient de main de maître, portée par des héros, mais pas comme on les imagine, parfois anti-héros, ils font ce qu’ils savent faire le mieux, survivre, parfois égoïstement.

« Ils étaient paisibles, protégés par la végétation. Loin du monde. Loin de tout. Ils étaient détendus, complices. »

En bref : Spleen Cities, c’est un roman de science-fiction d’une richesse incroyable, approfondi jusqu’au bout des ongles, il nous livre un cadre sombre, parfois très pessimiste, mais une aventure pour le moins haletante et surprenante, qui rebat les cartes du sens moral que l’on connaît !

18 réflexions au sujet de « Spleen Cities – Gillian Brousse »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s