Chicago Requiem : La Saga des Henderson – Carine Foulon

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 8 mars 2018

Page : 390

Prix : 16,50€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Chicago, années folles…Sur la scène d’une ville en proie à la corruption, acteurs et gangsters se côtoient. William, issu d’une famille riche et influente, les Henderson, possède un théâtre cerné de speakeasies et de maisons closes. Il aide son épouse, Susan, à reprendre sa carrière d’actrice malgré la corruption et la prohibition. La sœur de William, Meredith, vient de passer cinq ans en prison. Résolue à se venger de son frère et de tous ceux qu’elle pense responsables de son incarcération, elle s’établit à Miami où elle rencontre un certain Al Capone. Le vaudeville peut alors virer au drame, à la scène comme à la ville.

L’avis de Julia

Un roman très noir mais fascinant !

Tout d’abord, merci à Carine Foulon pour ce partenariat.

Ah, celui-là, ça fait un sacré moment qu’il m’intrigue et je dois dire que ce fut une expérience très intense.

Je suis une grande fan des films de gangsters et des années folles, mais je ne l’avais jamais découvert sous le prisme littéraire, ce fut alors une première, avec laquelle j’ai pris énormément de plaisir, tout en apprenant beaucoup. C’est d’abord tout particulièrement riche en ce qui concerne l’univers, c’est parfaitement documenté, les événements de base sont réels, certains personnages ont existé également et c’est parfaitement construit. Nous ne serons pas à proprement parler au cœur des bas-fonds de Chicago, ni des gangs en soi, nous serons plus particulièrement en lieu et place de la bourgeoisie de l’époque, avec tout ce qu’elle comporte. Mais nous allons rapidement comprendre qu’être dans ce milieu aussi chic, élégant, que riche, ne nous épargnera pas de la violence omniprésente qui avait cours, bien au contraire même, c’était peut-être plus sournois, mais ça existait malgré tout. Alors, à travers cette atmosphère très sombre, c’est une véritable fresque familiale qui va nous être partagée, une famille aux lourds secrets, au passé pas toujours reluisant et sous le joug d’une dangereuse ennemie de l’intérieur. C’est dans ce cadre que nous ferons la connaissance de la grande famille Henderson, William, Susan, Edward, Rose, Richard, Eileen et la terrifiante Meredith, celle par qui tout va voler en éclats. J’ai enfin pu découvrir la plume de Carine Foulon et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue, elle est là encore très complète, très fouillée, elle sait manier les mots, elle a un véritable talent, pour nous immerger dans son monde, c’est assez bluffant. Son intrigue est incroyablement bien ficelée, elle pourra paraître complexe au premier abord, mais elle est en réalité, surtout terriblement riche et d’une profondeur extraordinaire, que l’on ne soupçonnait pas forcément. On ne sait pas forcément dans quelle direction on va, mais plus on avance et plus les éléments se précisent, deviennent plus sombres que jamais, de plus en plus oppressants même. On a d’abord la sensation que cette famille pourra enfin vivre heureuse, que le passé est derrière eux, qu’ils sont à l’abri, mais non, tout ne fait que commencer et le pire est à venir, le piège va lentement se refermer autour d’eux. Peu à peu, le danger s’approchera, tel un nuage noir au-dessus de cette famille, elle sera frappée par les drames successifs, le malheur fera intégralement partie de leurs vies. Et c’est là, dans l’ombre, que les manigances se font, qu’une partie de la mafia va agir, attirée par la fortune de leur bienfaitrice, capable de tout pour obtenir la vengeance absurde qu’elle souhaite plus que tout. Alors, je ne vous cache pas que c’est un récit très dur, qui ne nous épargne pas le pire de l’humanité, la violence extrême de l’époque, émotionnellement très intense et presque sans aucun espoir, si ce n’est cette petite lueur à la fin.

« Il n’avait pas soutenu sa femme, il ne l’avait pas comprise et l’avait crue coupable. Il était passé à côté de l’horreur sans la voir. Aucun des deux n’en voulait à l’autre, mais leurs consciences trop lourdes ne leur permettaient pas de surmonter leur silence. »

En bref : Chicago Requiem : La Saga des Henderson, c’est un roman ô combien obscur, une description incroyablement fidèle des dérives de ces années folles, qui nous livrera l’histoire d’une famille, dans tout ce qu’elle a de plus triste et de plus fort aussi !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s