The Promised Neverland (tome 1) – Kaiu Shirai

Editeur : Kazé

Date de sortie : 25 avril 2018

Page : 193

Prix : 6,89€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et sœurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considérent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

L’avis de Julia

Un premier opus qui donne le ton !

Je continue ma petite aventure dans le monde du manga et j’ai décidé de me lancer dans cette série dont j’entends beaucoup de bien, je dois bien dire que je comprends pourquoi maintenant.

C’est un univers assez simple qui s’ouvre devant nous, en tout cas, c’est ce que nous laissent penser les apparences, mais très rapidement, ça va se gâter, pour devenir quelque chose d’unique et d’incroyablement passionnant. Effectivement, de prime abord, on plonge dans un orphelinat plutôt tranquille, mais qui paraît tout de même assez isolé, coupé du monde même, qui existe presque en vase clos, sans aucune technologie, ou indice de modernité. Mais il y fait bon vivre, les enfants sont heureux, ils forment une vraie fratrie, les plus grands s’occupent des plus jeunes, le tout dans une parfaite harmonie. C’est un joli petit rêve, même pour nous lecteurs, c’est mignon, ça donne le sourire, jusqu’à ce que le cauchemar commence et que nous tombions dans une spirale infernale radicale, autant pour nous, que pour nos petits héros. A partir de ce moment, c’est un monde bien différent que nous découvrons, qui nous fera littéralement froid dans le dos, presque horrifique même, c’est très sombre, glauque et carrément effrayant même. C’est dans ce cadre que nous suivons Emma, Norman et Ray, les trois aînés, qui vont malheureusement comprendre le pot aux roses, qui vont ainsi tout entreprendre pour sauver les leurs. Kaiu Shirai nous a concocté un scénario assez bluffant, je ne m’attendais pas du tout à ça, il m’a tenu en haleine du début à la fin, pour nous offrir une aventure extraordinaire, qui ne nous laissera pas une seconde de répit. C’est une intrigue spectaculaire, extrêmement bien ficelée, terriblement riche en rebondissements, personne ne pourra en sortir indemne, tant ce qu’il va se dérouler ici est éprouvant pour nos nerfs et nos sentiments. Le tout est admirablement illustré par Posuka Demizu, j’ai adoré son style, il parvient parfaitement à retranscrire les émotions des personnages, autant qu’à mettre en scène les éléments les plus violents, c’est saisissant d’intensité.

En bref : Un premier tome qui donne clairement le ton, qui met en place un univers très particulier, qui nous surprend par son côté très sombre, mais qui parvient également à nous passionner et ce, sans jamais lâcher notre attention !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s