Mon Cœur de Battre s’est Arrêté – Alexandra Lanoix

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 1er mai 2020

Page : 465

Prix : 17,94€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Mary Banks est une jeune femme à la tête d’une entreprise high-tech des plus rentable aux États-Unis. Elle a tout pour être heureuse, riche, intelligente, un peu rebelle…Pourtant, une terrible nouvelle vient assombrir son brillant avenir. On vient de lui annoncer qu’elle a un cancer incurable. Elle ne souhaite pas passer le restant de ses jours dans un hôpital à subir les effets secondaires de la chimio. Son boulot au sein de l’entreprise et ses jumeaux, qu’elle élève seule, ne permettent pas à Helen de courir après sa sœur, qui n’a de cesse de la contrecarrer. Elle va alors implorer Mary d’engager un infirmier pour veiller sur elle. Lasse de ses supplications, Mary cède à la demande de son aînée pour l’apaiser…Et fait la connaissance du docteur Wyatt Delaney, un médecin charismatique, doué et très peu conventionnel. Mais il a lui aussi de graves problèmes à régler, et une sœur à ses basques ! Très vite, elle tombe sous son charme, mais refuse toute relation intime avec lui. Peut-on s’autoriser à aimer lorsqu’on se sait condamné ?

L’avis de Julia

Un roman aussi sublime que bouleversant !

Tout d’abord, merci à Alexandra Lanoix pour ce partenariat.

Incontestablement, il me tardait de pouvoir le lire et bien que je pensais qu’il ne serait pas évident, je ne m’attendais pas à ça, c’est un magnifique coup de cœur.

Il est évident que lorsque l’on commence ce roman, on sait dans quoi on met les pieds, on se doute que ça ne va pas être très joyeux, on comprend bien vite que c’est inéluctable, alors, il faut s’y préparer et ne pas se voiler la face. Mais croyez-moi, vous pourrez vous imaginer toutes les pires hypothèses, vous dire que vous savez comment tout cela va finir, je peux vous garantir que vous êtes très loin du compte et que rien ne vous sauvera de ce qui vous attend. La maladie n’est pas un sujet évident, nous le savons tous, d’autant plus lorsqu’elle n’a qu’une issue possible et que ce n’est pas la guérison malheureusement, parler de la mort est encore moins aisé, pourtant, cela me semble nécessaire. D’autant plus lorsque c’est aussi bien traité qu’ici, avec pudeur, sans cacher le pire, sans oblitérer les questions les plus dramatiques, les choix qui s’offrent à nous dans ces conditions, doit-on prolonger sa vie de quelques mois au risque de plus souffrir. Personne n’a envie d’y penser, mais lorsque vous êtes face à votre destin, il n’est plus possible de reculer, alors il faut avancer, coûte que coûte, profiter du temps qu’il reste avec toute la force de vie dont on est capable, pour ne jamais regretter. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Mary, elle se sait condamnée, elle a décidé de ne faire aucun traitement et de rester elle-même les quelques mois qui lui restent, mais l’arrivée de Wyatt risque de remettre les choses en perspective. Quel bonheur de retrouver la plume d’Alexandra Lanoix, l’une de celles que je préfère maintenant, non seulement, elle sait nous parler directement au cœur, mais en plus, ses mots sont d’une beauté à couper le souffle. Comme toujours avec elle, il ne faut pas s’attendre à la simplicité, elle ne choisit pas les chemins les plus doux, elle prend les plus tortueux, mais ceux qui nous apprennent plus intensément, qui nous font vivre tout ce qu’il est possible de vivre. C’est ça qu’elle sait faire le mieux, nous montrer qu’il ne faut jamais prendre ce que l’on a pour acquis, qu’il faut toujours profiter du moment présent, parce qu’on ne sait jamais ce que nous réserve l’avenir. Et malgré la difficulté de ce qu’elle nous fait partager, il y a toujours du beau, de l’espoir, notamment à travers cette histoire d’amour sublime, celle qui va au-delà de tout, qui ne s’arrête jamais à la maladie, mais qui se concentre sur les sentiments. Alors bien sûr, ce ne sera pas facile, mais ce n’est pas le but non plus, oui, la souffrance sera présente, pourtant, le rire sera toujours là, mélangé à de nombreuses larmes certes, mais la vie c’est ça, la force, l’envie de se battre envers et contre tout.

« Je ne veux pas te dire que je t’aime parce que tu le sais, je ne veux pas te dire que tu es tout pour moi, parce que tu le sais, tu sais tout ce que tu dois savoir. »

En bref : Mon Cœur de Battre s’est Arrêté, c’est un roman qui n’a pas choisi la voie la plus heureuse, qui n’est pas toujours rose, mais qui nous partage pourtant ce qu’il y a de plus beau et de plus intense, la façon dont nous devrions tous agir, comme si tout pouvait s’arrêter !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s