Hardcore Love Story – Ena L

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 26 octobre 2022

Page : 505

Prix : 18,99€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Ceci n’est pas une histoire de maltraitance. Ni de gangsters. Encore moins une histoire de sadomasochisme ou de violences conjugales. Il n’y a pas de victimes ici, seulement deux bourreaux, un enfoiré de playboy caractériel dont le riche papa s’échine à étouffer les scandales, et moi, une paumée notoire qui tente de racheter son salut par tous les moyens, quitte à se laisser écraser par tous. Je croyais pouvoir vivre ainsi jusqu’à la fin, mais j’avais tort. On n’échappe pas à qui on est. Il aura suffi que je devienne l’infirmière particulière de cet enfoiré insomniaque pour que je me retrouve embourbée dans les problèmes, les siens, les miens, les nôtres. Il aura suffi d’une seule petite signature pour que je voie la vie en bleus.

L’avis de Julia

Un roman bouleversant et très intense !

Tout d’abord, merci à Ena L pour ce partenariat.

Sans surprise, c’est un roman sur lequel j’ai immédiatement sauté et comme toujours, ce fut un magnifique coup de cœur inattendu.

Inattendu, parce que je ne savais pas réellement à quoi m’attendre en le commençant, je ne savais pas vraiment dans quoi je mettais les pieds, comme une sensation d’être déstabilisée et pourtant, très vite, j’ai été complètement prise dans le tourbillon qu’est ce récit, tourbillon d’émotions, mais aussi de destinées. Il est rare d’aborder les troubles psychiatriques, les traumatismes qui peuvent conduire à de graves séquelles mentales, ce sera le cas ici, dans tout ce que ça comporte de plus terrible, de plus violent aussi, c’est quelque chose qui peut faire peur, très tabou dans nos sociétés actuelles où beaucoup cachent ce genre de souffrances. Parce qu’il est trop aisé d’être catalogué de fou, parce que c’est parfois plus simple que de chercher à comprendre l’autre dans toutes ses nuances, mais aller au-delà de ses préjugés est tellement plus complexe, il faut faire preuve de courage, dépasser cette peur première, pour entrer dans un univers fait d’inconnu. Mais avant tout, c’est un récit sur la souffrance dans tout ce qu’elle comporte, celle que le monde vous envoie à la figure, parce que vous êtes différent, trop pauvre, trop coloré, trop riche, trop malade, trop imparfait, vous ne serez jamais comme les autres veulent vous voir, la normalité qu’il leur faudrait pour simplement que vous soyez invisible à leurs yeux. Des sujets extrêmement difficiles donc, qui peuvent paraître lourds, sombres, qui le sont indubitablement, mais ils sont d’un réalisme saisissant, d’une justesse extraordinaire et surtout, ils ne sont jamais exempts d’espoir, de beauté, parce que l’amour n’est pas toujours rose, mais il est pourtant bien présent. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance d’Assia, infirmière qui se donne totalement pour son travail, elle a pourtant besoin d’argent et va devoir accepter de s’occuper de Cooper, fils d’un homme d’affaires très riche, qui va la replonger dans le passé. Encore une fois, la plume d’Ena L y est extraordinaire, elle nous offre un récit difficile, non dénué d’une certaine violence, mais comme toujours, ce n’est jamais gratuit, elle aborde avec justesse des sujets extrêmement sensibles, mais d’une importance cruciale. Elle n’a pas choisi la facilité, ni la douceur, c’est un récit percutant, parfois terriblement difficile, un récit où le passé vient se fondre dans le présent, pour mettre nos héros à rude épreuve, un passé qui a laissé des traces, qui a provoqué des blessures profondes, impossibles à oublier, ressurgissant parfois avec toute leur violence. C’est presque un thriller dans lequel nous allons nous plonger, une intrigue de plus en plus surprenante, mais toujours passionnante, à laquelle on se prend littéralement au jeu, d’une intensité folle et sans demi-mesure, nous serons pleinement dans l’action, pris dans une spirale émotionnelle saisissante.

« J’aime Gabriel d’une manière dérangeante. Entre nous, tout est toujours trop, sans équilibre, ni sérénité. Je ne l’aime pas purement, délicatement, innocemment, non, je l’aime douloureusement, égoïstement, violemment. »

En bref : Hardcore Love Story, c’est un roman incroyable de puissance, qui ne fait pas dans la dentelle, percutant, inévitablement violent, il aborde des sujets extrêmement délicats, mais d’une justesse absolument superbe, un récit poignant de réalisme, qui ne choisi jamais la facilité et qui nous livre une histoire aux multiples nuances, bouleversante par la sensibilité de ses émotions !

7 réflexions au sujet de « Hardcore Love Story – Ena L »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s