Crushed Hearts, tome 3 : Gagner ta Confiance – Anna Katmore

Éditeur : Cyplog

Date de sortie : 1er mars 2022

Page : 227

Prix : 16,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Sebastian est entré dans ma vie à petites doses intenses. Jusqu’à ce que je devienne accro. Briser cette dépendance aujourd’hui est la chose la plus douloureuse que j’aie jamais connue. Je ne sais plus qui je suis, qui j’étais, ni même qui je veux être. Mon monde s’est écroulé, comme un miroir qui se serait brisé. Et en voyant un peu de moi dans chacun de ces morceaux, je sais que je ne serai plus jamais entier. Pas sans lui. Raffael ne croit pas aux changements, aux possibilités. En nous. Mon cœur saigne alors que je lui tourne le dos. Même si c’était nécessaire. Mais il suffit d’un regard par-dessus mon épaule pour réaliser que je ne suis pas encore prêt à abandonner. Que peut-être me battre en vaut la peine. Quand je vois l’amour de ma vie me suivre des yeux…À bout de souffle.

L’avis de Julia

Un dernier tome absolument bouleversant !

Tout d’abord, merci aux éditions Cyplog pour ce partenariat.

Autant dire que c’est une suite que j’attendais avec ferveur et sans surprise, ce fut de nouveau un coup de cœur.

C’est avec le cœur brisé que nous avions laissés nos héros à la fin du tome précédent, dans une situation terrifiante, choquante, qui remettait en question tous les efforts qu’ils avaient pu fournir, pour que leur histoire fonctionne enfin. Alors, nous les retrouvons dans la même souffrance, celle d’une déchirure qui semble irrémédiable, malgré la force et la réalité des sentiments qui les animent, les éléments extérieurs font en sorte que rien ne soit si simple pour eux. Il va leur falloir surmonter les peurs, celle d’une société qui fait encore preuve d’horreurs face à l’homosexualité, cette peur insupportable d’être jugé ou pire encore, agressé simplement pour aimer différemment, pour sortir d’une norme qui n’a même plus lieu d’être. Mais lorsque vous avez toujours vécu dans les règles, dans ces clous dictés par le monde qui nous entoure, il est difficile de tout envoyer valser, d’afficher clairement ce que l’on est au fond, de faire tomber les barrières qui vous maintenez dans une sécurité toute relative, qui ne laissait malheureusement pas place au bonheur. Encore une fois, Anna Katmore nous entraîne dans un récit bouleversant, avec une plume pleine de tendresse, elle fait la part belle aux sentiments, qu’ils soient dans la tristesse ou dans la joie, nous ressentons toute leur intensité, pleinement immergés dans cette histoire d’amour sublime. C’est une suite plus difficile, qui nous fait mal à bien des égards, nous serons constamment sur le fil du rasoir, supportant la souffrance des épreuves que devront surmonter nos héros, les sacrifices qu’ils devront parfois faire, pour tenter d’avancer, malgré les doutes et les blessures. Mais lorsque l’amour est bien réel, qu’il est quasiment palpable tant l’alchimie y est indéniable, il faut tout essayer, se battre contre soi-même ou contre le reste du monde, parce que ça vaut le coup, parce que le bonheur qui est à la clé est celui que tout à chacun a droit.

« Il a l’air si désespéré. Sans espoir. Comme si son âme et son cœur étaient trop fragiles pour ce monde cruel. Si seulement il me laissait l’aider à trouver sa place et lui montrer que tout ce à quoi il aspire est possible. »

En bref : Gagner ta Confiance, c’est un troisième tome absolument sublime, qui vient conclure à merveille cette trilogie exceptionnelle à tous points de vue, cette histoire d’amour qui n’a rien de simple, au regard de la société, de ses jugements, mais aussi la force et le courage de ces deux hommes prêts à tout pour ce qui existe entre eux, pour la beauté d’un amour qui a tous les droits d’être, sans que personne ne puisse avoir son mot à dire !

4 réflexions au sujet de « Crushed Hearts, tome 3 : Gagner ta Confiance – Anna Katmore »

      1. Elle me fait penser au manga yaoi de Haru wo daite ita. Une relation complexe qui se développe doucement face à l’adversité. Qu’elle soit personnelle (blocage d’aimer un autre homme) ou professionnelle ou même « juste » due aux préjugés sociaux (vu que ça se passe au Japon).

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s