Faust McCarthy, tome 1 : L’Appel – Kate Owyn

Éditeur : Cyplog

Date de sortie : 28 janvier 2022

Page : 308

Prix : 18,90€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Faust McCarthy a mauvais caractère, ne se lie avec personne et veille jalousement sur elle-même. Sa condition de demi-sorcière fait d’elle une cible pour les Surnaturels, elle sillonne donc les États-Unis en évitant soigneusement les endroits où ces créatures, vampires, sorcières, loups-garous, faës, pullulent. Lors de son arrivée à Wolf, une petite ville du Wyoming, elle comprend qu’elle vient de mettre les pieds dans un véritable nid à Surnaturels. Si être une demi-sorcière est une source de problèmes, elle possède tout de même un atout, Louve. En effet, Faust partage son monde onirique avec cette étrange louve et, lors de sa première nuit à Wolf, celle-ci l’avertit d’une présence. Elle découvre alors un loup blessé qui va changer le cours de sa vie. Peu à peu, Faust en apprendra plus sur elle, sur les Surnaturels, mais aussi sur l’amour…

L’avis de Julia

Un premier tome déjà terriblement addictif !

Tout d’abord, merci aux éditions Cyplog pour ce partenariat.

Je l’attendais avec une grande impatience et sans surprise, ce fut un excellent moment pour moi.

Préparez-vous pour un plongeon extraordinaire dans un univers urban fantasy tout simplement délicieux, où loups-garous, vampires, fæs et sorcières vont cohabiter, avec plus ou moins de facilité d’ailleurs. Il n’est jamais facile de faire dans l’originalité lorsque l’on parle de ce genre, pourtant ce fut bien le cas ici, même si les bases restent les mêmes, elles se manifestent tout à fait différemment, pour construire un environnement tout à fait unique. Qui saura se montrer complexe, notamment dans la hiérarchie mise en place, dans les règles strictes qui gèrent les différentes communautés et qui instaurent des lois essentielles pour que la cohabitation avec les humains se passent du mieux possible. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Faust, vétérinaire à moitié sorcière, elle a toujours fait en sorte de vivre le plus éloigné de toute vie surnaturelle, jusqu’à ce qu’elle atterrisse à Wolf et qu’elle mette complètement les pieds dedans. J’ai littéralement adoré la plume de Kate Owyn, elle parvient à nous immerger dans son univers avec une facilité déconcertante, c’est un véritable régal de tous les instants, que l’on prend plaisir à découvrir dans toutes ses nuances les plus magiques. Elle a un talent extraordinaire pour mettre en place une intrigue pleine de mystères, dès les premiers instants, on sentira que les secrets sont omniprésents, qu’ils vont nous réserver de nombreuses surprises et pas toujours des bonnes. En son centre, il y aura notre héroïne, un caractère explosif, solitaire de prime abord, elle se révélera surtout seule, contre son gré, pour se protéger, autant du danger, que des émotions qu’elle pourrait ressentir. Parce que son passé est terriblement douloureux, qu’elle a grandi ainsi, dans les préjugés de ces êtres surnaturels dont on lui a toujours dis du mal, mais qui ne sont finalement pas plus dangereux que certains hommes, le bien et le mal est partout, peu importe l’espèce à laquelle nous appartenons. Alors, avec ce nouveau départ, elle devra faire face à son histoire, à son passé, mais aussi à cet avenir qui s’ouvre devant elle, en la personne d’Alek et de tous ceux qui l’entourent. Avec lui, elle devra apprendre à baisser ses barrières, avec lui, c’est la famille qu’elle n’a jamais eu et à laquelle elle va irrémédiablement s’attacher, avec lui, elle va apprendre à compter sur quelqu’un, à avoir droit à une certaine sécurité, même si le danger sera toujours présent. Des sentiments forts, qui sauront nous toucher en plein cœur, des émotions d’une intensité extraordinaire, d’une justesse effarante, elles seront à mon sens, toute l’humanité de ce récit, toute son authenticité et elles nous laisseront littéralement à bout de souffle.

« Peut-être que le destin nous a réuni à cause de ça, pour réparer les saloperies qu’il nous a fait vivre avant. Je la serre aussi fort que je le peux, j’essaye d’absorber sa peine, car je la comprends. »

En bref : L’Appel, c’est un premier tome qui maîtrise à la perfection son univers urban fantasy, qui nous livre un environnement fantastique de qualité, d’une grande richesse, il saura nous immerger dans sa magie, mais aussi dans les dangers extrêmes qui lui sont inhérents et qui nous feront partager l’aventure palpitante d’une héroïne au caractère affirmé, qui devra faire face à de nombreuses épreuves, qu’elles soient personnelles ou non !

Challenge de l'Imaginaire 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s