Le Carrousel Éternel, tome 1 : Dollhouse – Anya Allyn

Éditeur : Chat Noir

Date de sortie : 13 septembre 2017

Page : 300

Prix : 19,90€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Un manoir abandonné au fond d’une forêt. Une maison de poupée remplie de jouets à taille humaine. Et des filles qui se font enlever…Quand sa meilleure amie Aisha disparaît lors d’une sortie scolaire, Cassie décide de partir à sa recherche, aidée d’Ethan, le petit ami d’Aisha, et de Lacey, leur camarade. À leur tour, les trois adolescents se retrouvent rapidement pris au piège d’un cauchemar surréaliste. Enfermée dans la Maison de poupée, forcée de se comporter comme un jouet, Cassie doit percer les secrets de cette étrange prison et tenter de s’échapper de ce lieu horrifique avant qu’il ne soit trop tard…

L’avis de Julia

Un premier tome terriblement intrigant !

Une série qui me fait envie depuis très longtemps, j’ai enfin pu la commencer et la sortir de ma PAL, ce fut un véritable régal.

Tout commence par la disparition mystérieuse de plusieurs filles, d’âges différents et depuis plusieurs années, dans une même ville, tout aurait pu correspondre à un thriller assez classique, mais vous serez loin du compte. Rapidement, c’est un univers bien plus sombre, fantastique, voire onirique qui s’ouvre à nous, un univers fait de mystères, qui seront bien difficiles à percer entièrement, les éléments se révélant timidement au fil des pages. Un monde enfantin, peuplé de manèges, de carrousels, de chevaux de bois, de poupées et d’ours en peluche, de quoi nous ramener dans nos souvenirs de jeunesse, enfin ça, c’est dans les faits. En réalité, nous n’aurons qu’une envie, nous en éloigner le plus possible, parce que ces jouets sont loin d’être ceux avec lesquels nous aimions tant nous amuser, ils cachent de lourds secrets, venant participer à cette ambiance délicieusement frissonnante. Une ambiance qui fait d’ailleurs toute l’authenticité de cet environnement, un manoir au milieu de nulle part, une histoire familiale particulière et vous obtenez un lieu de tous les cauchemars, qui nous immergera complètement dans ses méandres obscurs. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Cassie, jeune fille, nouvellement arrivée dans ce pays qu’elle ne connait pas, partie en randonnée avec un groupe d’amis, Aïcha disparaît et elle va tout faire pour la retrouver, accompagnée par Ethan, ainsi que Lacey. Je suis littéralement tombée sous le charme de la plume d’Anya Allyn, un style presque gothique, aussi sombre, que quasiment lyrique, elle nous embarque complètement dans les limbes de son univers, avec un talent époustouflant. C’est une intrigue incroyablement prenante qui se dessine sous nos yeux, de prime abord assez simple, elle va se complexifier peu à peu, se livrer de plus en plus, pour faire épaissir le mystère et nous captiver complètement. Nos héros vivront une aventure pour le moins surréaliste, ils seront perdus, autant que nous le serons, ne comprenant pas dans quoi ils ont mis les pieds, une incompréhension qui les plongera dans une situation de désespoir intense. Au fil des pages, ils seront soumis aux horreurs d’un environnement tout à fait atypique, ils devront faire face aux pires découvertes et devront parfois jouer le jeu de ce manoir hors du commun. Alors, c’est une aventure de tous les instants, qui ne nous laisse aucun répit, dont on découvre quelques pistes de réponse, qui viennent finalement approfondir le mystère et nous donner envie d’en savoir plus.

« Un murmure pénétra mon esprit, mais ce n’était pas celui de l’ombre. C’était celui d’Ethan. Je me raccrochai à sa voix, à ses bras qui m’avaient soutenue dans le noir, à ses yeux, dans lesquels j’avais trouvé refuge. »

En bref : Dollhouse, c’est un premier tome terriblement intrigant, qui nous immerge dans un univers sombre, presque horrifique, un univers aux secrets obscurs, fantastique, original, qui nous ouvre les portes d’un lieu aux multiples secrets, qui cacheront des vérités pour le moins effrayantes et qui nous livrera un récit extrêmement prenant, qui nous laissera avec bon nombre de questions !

Challenge de l'Imaginaire

11 réflexions au sujet de « Le Carrousel Éternel, tome 1 : Dollhouse – Anya Allyn »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s