Albane Mongaillac, tome 1 : Ante Mortem – Élodie Lemaire

Éditeur : Livresque

Date de sortie : 2 juin 2021

Page : 320

Prix : 19,90€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Paris, de nos jours. La Time Corporation, multinationale connue pour ses produits cosmétiques de luxe, s’apprête à révolutionner le marché avec une nouvelle crème anti-âge. Au même moment, de récentes disparitions de vampires inquiètent la communauté parisienne. La rumeur court que la compagnie les viderait de leur sang pour procéder aux tests de production. Albane Mongaillac est désignée pour s’infiltrer au sein de l’entreprise afin de mener l’enquête et éliminer le responsable de cette machination. Cette immortelle au caractère chauffé à blanc par son douloureux passé compte bien atteindre cet objectif, malgré le danger. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu. Émotions contradictoires envers les siens et sentiments de plus en plus forts à l’égard de son directeur de labo vont s’emmêler dans un jeu dangereux. Pourtant, s’il y a une mission qu’elle doit réussir, c’est bien celle-ci. Question de mort ou…De mort.

L’avis de Julia

Un premier tome extrêmement prenant !

Tout d’abord, merci aux éditions Livresque pour ce partenariat.

J’avais complétement craqué pour le résumé, ainsi que la couverture et je dois dire que je me suis régalée.

Nous voilà en voyage vers Paris, notre capitale, notre époque, tout à fait contemporain à notre société donc, si ce n’est que des vampires vivent parmi nous, cachés des humains, ils souhaitent que ça dure ainsi. Malheureusement, leur communauté est en danger, une vague de disparitions préoccupantes fait étrangement écho avec l’arrivée d’un produit cosmétique miraculeux, coïncidence ou non, c’est là la question. Des vampires, luttant farouchement pour conserver le secret de leur existence, qui utilise tous les moyens possibles pour ce faire, qui ont les caractéristiques que nous leur connaissons habituellement, sans les clichés qui vont avec. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance d’Albane, tueuse à gages de sa communauté, elle a pour rôle d’éliminer toutes les menaces qui pèsent sur elle et cette fois, elle va devoir infiltrer un laboratoire à la pointe de la technologie cosmétique. J’ai beaucoup aimé découvrir la plume d’Élodie Lemaire, l’originalité de son univers, qui mêle des facettes classiques, autant que modernes et qui met en lumière un univers tout en nuances, en authenticité. Plus que tout autre élément, c’est l’histoire de notre héroïne qui m’a profondément bouleversée, sa solitude, dans cette communauté qui l’a adoptée, en apparence seulement, dans laquelle, elle ne trouve pas sa place. Seul son rôle et son meilleur ami l’aident à survivre, à passer outre le traumatisme de sa transformation, de la fin si violente de sa vie humaine, qui la hante toujours et qui l’empêche d’avoir confiance à nouveau. Elle va devoir surmonter cette haine des Hommes pour parvenir à mener sa mission à bien, devoir aller au-delà de ses préjugés et comprendre que tous ne sont pas mauvais, même si malheureusement, ils existent bel et bien. Une intrigue parfaitement menée, un véritable thriller, aux accents surnaturels évidemment, mais qui en a bien tous les codes, pour nous immerger dans un récit prenant et surtout, terriblement intrigant. Nous serons totalement investis par cette enquête, par l’univers terrible dans lequel on évolue, parce que bien que les vampires soient des êtres sanguinaires par nature, les monstres ne sont pas forcément ceux que l’on s’imagine. On se laissera porter par les rebondissements, par les révélations qui se font jour peu à peu, par les trahisons plus blessantes encore et par ce dénouement si explosif, qui nous laissera le souffle coupé, dans une attente quasiment insoutenable.

« Un mauvais pressentiment s’insinuait en moi, tel le venin insidieux d’un serpent mortel. Goutte après goutte, il s’emparait de mon sang et filait dans mes veines. »

En bref : Ante Mortem, c’est un premier tome déjà extrêmement prenant, qui place les vampires dans un environnement tout à fait original, tout en gardant leurs caractéristiques classiques, nous livrant un thriller dans un univers fantastique bien mené, qui saura nous surprendre et nous embarquer dans un récit rythmé, qui nous laisse à penser à une suite plus que prometteuse !

Challenge de l'Imaginaire

15 réflexions au sujet de « Albane Mongaillac, tome 1 : Ante Mortem – Élodie Lemaire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s