Let me Dream, tome 2 : La Vie sans Elle – Jane Devreaux

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 1er avril 2021

Page : 285

Prix : 9,99€

La note de Julia : 10/10

Résumé

David a eu beau lutter, la réalité l’a rattrapée. Voilà qu’il va devoir réapprendre à vivre sans son horripilante chimère. Mais la suite pourrait bien s’annoncer plus compliquée qu’il ne l’aurait pensé. Surtout maintenant qu’il est doté d’un don si particulier. Comment une femme qu’il n’a jamais rencontrée a pu à ce point bouleverser son univers ?

L’avis de Julia

Un second tome encore plus fort !

Tout d’abord, merci à Jane Devreaux pour ce partenariat.

J’avais déjà beaucoup aimé le premier tome, mais je dois admettre que celui-ci est un véritable coup de cœur.

Nous retrouvons cet univers bien particulier, cet espace-temps entre la vie et la mort, lorsque nous sommes inconscients, dans le coma, proche de notre fin ou peut-être pas encore, ce lieu où tout est permis, en attendant l’issue. En compagnie de Lexie et David, ils s’y sont rencontrés, ne sachant pas vraiment s’ils étaient réels l’un pour l’autre, ou si c’était de l’ordre du rêve, l’alchimie était pourtant évidente, mais quoi faire lorsque l’on remet les pieds sur Terre. Avoir vécu une telle expérience, vous change à jamais, inexplicable au commun des mortels, de peur de passer pour fou, il faut le garder pour soi, continuer sa vie, mais difficile, lorsque cette marque au fer rouge vous obsède jour après jour. On revient inévitablement changé et plus encore que ce que nous pouvions imaginer, comme coupé en deux, un pied dans la vie, l’autre dans l’au-delà, sans jamais être entièrement présent. C’est une ambiance très particulière, mais terriblement fascinante, à laquelle on croit fermement, parce que c’est justement l’un des plus grands mystères de nos vies et il est aisé de penser que c’est possible. Rien ne sera simple pour nos héros, leur vie ne sera plus jamais la même, pour le meilleur ou pour le pire, seul le destin leur dira, mais les épreuves à surmonter seront pour le moins complexes. Jane Devreaux nous immerge un peu plus dans son univers, à travers ses mots, d’une douceur extraordinaire, elle agit sur nous avec beaucoup d’émotions, bien plus que le tome précédent d’ailleurs. Nous serons cueillis par des sentiments forts, par des sujets d’une intensité extraordinaire, qui ne pourront que nous parler par leur universalité, parce que l’amour, l’amitié, la vie, la mort, la maladie, font partie de notre quotidien. L’intrigue prend d’autant plus de corps, elle nous surprendra à de nombreuses reprises, des rebondissements puissants, auxquels on ne s’attendra pas forcément et qui donneront un rythme saisissant, avec lequel on ne s’ennuie pas une seconde.

« Aimer ce n’est pas ça, c’est soutenir l’autre dans les moments difficiles, car lui aussi nous rend plus fort, c’est supporter de souffrir parce que sa présence nous comble de bonheur. »

En bref : La Vie sans Elle, c’est un second tome encore meilleur, qui a su rebondir, prendre une direction inattendue, presque un côté thriller même, épaississant un peu plus le mystère qui entoure nos héros, plongés dans cet univers aux frontières du réel, ils devront faire face à leur destin et la vie ne fait pas toujours de cadeaux bien malheureusement !

Challenge de l'Imaginaire

16 réflexions au sujet de « Let me Dream, tome 2 : La Vie sans Elle – Jane Devreaux »

Répondre à Ma Lecturothèque Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s