Moins que la Pluie – Ena L

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 6 mars 2021

Page : 450

Prix : 18,50€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Exceptionnellement, cette histoire commence par la fin. La mienne. Il a suffi d’un stupide « accident » pour précipiter l’heure de ma mort et éradiquer mes rêves. Nous nous sommes tous déjà demandé ce qu’il y avait après. Y a-t-il un Paradis, un Enfer ? Continue-t-on à exister, ou au contraire, disparait-on à tout jamais ? Je peux déjà répondre à l’une de vos questions : anges, démons, terres célestes, tout ça…Vous pouvez oublier tout ce que vous croyiez savoir, car c’est loin, très loin, de ce qu’on nous a raconté. Quand j’étais vivante, je rêvais d’un « après », mais maintenant que je m’y trouve, je peux vous assurer que j’ai changé d’avis. La mort n’est que le début d’un nouveau calvaire, bien plus cruel que la vie.

L’avis de Julia

Un premier tome absolument passionnant !

Tout d’abord, merci à Ena L pour ce partenariat.

Voilà un roman pour lequel je devais inévitablement craqué et qui fut sans surprise, un beau petit coup de cœur.

Je dois bien vous avouer que lorsque j’ai mis les yeux sur ces premières lignes, je me suis clairement demandé dans quoi je m’étais fourrée, tant c’est hors du commun et totalement unique. Effectivement, les débuts sont pour le moins déstabilisants, mais c’est justement le but souhaité, celui de nous perdre, pour mieux nous embarquer dans cet univers tout à fait extraordinaire. Est-ce de la science-fiction, du fantastique ou un délire métaphysique, on ne le sait pas immédiatement et finalement, c’est peut-être un peu de tout ça réuni, pour un mélange tout simplement irrésistible. C’est un environnement unique qui s’ouvre devant nos yeux, qui redistribue toutes les idées, que nous pouvions nous faire sur la vie après la mort, le paradis, l’enfer, les anges et les démons. Un système très complexe qui nous ait livré, qui peut être difficile à appréhender en premier lieu, mais dont on va très rapidement découvrir les subtilités, formant ainsi un monde d’une richesse époustouflante. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Rain, une jeune femme morte suite à un bête accident et qui va tomber dans une dimension inconnue, qui va lui faire vivre une aventure hors du commun. La plume d’Ena L est une fois de plus d’une intelligence remarquable, elle nous offre une vision absolument unique, nous y immergeant avec une facilité déconcertante. Son intrigue est délicieusement ficelée, bien que légèrement complexe dans un premier temps, elle prend de plus en plus de corps, nous plongeant dans des méandres tout simplement fascinants. Notre héroïne va vivre une mort loin d’être reposante, projetée sur cette planète dont elle ne connaît rien, elle fera partie des plus faibles, moins qu’un insecte, une esclave parmi ces êtres tout puissants. Mais son passé va resurgir au moment où elle s’y attendait le moins, ses blessures, sa solitude, vont la mener vers une porte de sortie inattendue, qui va donner un autre sens à cette nouvelle existence. Elle comprendra bien vite que sa place dans ce monde n’est pas si étonnante, qu’un lien étrange l’a conduit ici et peu à peu, nous comprendrons où tout ça va nous conduire. Une aventure extrêmement palpitante se dessine peu à peu, forte en rebondissements, en révélations, qui ne nous laissera pas une seconde de répit et qui nous entraînera à travers moult péripéties. Mais étonnamment, c’est aussi une histoire pleine d’émotions, qui va au-delà des apparences, que vous soyez puissants ou non, les blessures sont les mêmes, profondes, elles font ce que vous êtes et vous rendent plus fortes.

« À travers nos baisers et nos caresses, c’est tout un monde que l’on s’est construit. Un monde rien qu’à nous, où nos deux solitudes s’épuisent. »

En bref : Moins que la Pluie, c’est un premier tome absolument passionnant, un univers unique, d’une richesse incontestable, c’est une vision bien différente de la vie après la mort que l’on nous offre, un peu barge de prime abord, elle devient toujours plus fascinante au fil des pages, nous livrant une histoire pour le moins époustouflante, aussi complexe, que touchante et qui nous laisse avec un goût de trop peu !

Challenge de l'Imaginaire

13 réflexions au sujet de « Moins que la Pluie – Ena L »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s