Aquaal, le Secret de l’Île Originelle – Aurélie Genêt

Éditeur : Livr’s

Date de sortie : 1er juin 2021

Page : 230

Prix : 18€

La note de Julia : 9/10

Résumé

Parce qu’elle ne possède pas l’Aquaal, la magie de l’océan, Éléanore est condamnée à rester toute sa vie à terre. Une situation inacceptable pour cette jeune femme au fort tempérament. Pour échapper au mariage qu’on lui impose, elle grime ses traits et embarque sur un navire sous l’identité d’un garçon. Éléanore, dite La Mouette, est alors loin de s’imaginer quelles dangereuses aventures l’attendent, que ce soit parmi les pirates ou sur l’Île Originelle, source de l’Aquaal.

L’avis de Julia

Un roman extrêmement riche en aventures !

Tout d’abord, merci aux éditions Livr’s pour ce partenariat.

Autant dire que j’ai inévitablement craqué pour cette sublime couverture et j’ai passé un très bon moment avec ce roman.

C’est un roman qui sait mêler les genres avec beaucoup de talent, tout en subtilité, un mariage unique, qui fonctionne à merveille et qui nous fait plonger dans un univers hors du commun. À la fois un roman d’aventures dans le milieu de la piraterie et une belle dose de fantastique, pour un environnement tout à fait fascinant, qui nous fera véritablement voyager à travers les océans. Un monde qui ne vit que par et pour la mer, puisque chaque habitant, se doit de posséder l’aquaal, un pouvoir qui a un rapport direct avec l’eau ou les éléments, celui de parler aux animaux, de diriger les courants ou les vents. Des dons qui font des hommes et des femmes, les personnes les plus qualifiées pour naviguer, ceux qui n’en possèdent pas sont évidemment traités comme des parias, bons à rien, même pas pour avoir une vie à terre. C’est une vie de libertés pour ceux qui peuvent voguer sur les eaux, mais une vie de misères, pour les autres, condamnés à rester toute leur vie à quai, parce qu’ils ne méritent pas autre chose. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance d’Éléonore, fille d’un grand capitaine de navire, elle se destinait à reprendre le flambeau, jusqu’à que ses parents découvrent qu’elle n’avait aucun pouvoir, un secret qu’il faudra cacher et un avenir bien pessimiste qui se dessine. J’étais très heureuse de retrouver la plume d’Aurélie Genêt, j’apprécie toujours autant ses mots, la richesse de ses descriptions, nous avons l’impression d’être pleinement immergés dans son environnement, d’en sentir le moindre embrun. C’est une aventure extraordinaire qu’elle nous fait partager, qui nous entraîne dans une intrigue loin d’être simple et sans soucis, ce à quoi, je dois bien l’admettre, je ne m’attendais pas. Mais loin d’être une déception, j’ai trouvé que ça donnait une maturité, une profondeur à ce roman assez extraordinaire, qui se révèle bien plus nuancé et plus intéressant à bien des niveaux. Effectivement, c’est un véritable portrait de la piraterie, dans tout ce qu’elle a de plus sombre, un univers sans pitié, sans remords, à la morale bien particulière et qui prône le chacun pour soi. Une vie qui se gagne dans le sang, le respect s’acquiert avec les vols et malheureusement, la perte de votre innocence, une fois à bord, il n’y a plus de retour en arrière possible. Nous suivrons notre héroïne à travers deux époques, son passé et son présent, comment elle s’est construite, arrivant jusqu’à ce tournant qui va bouleverser sa vie à jamais. Elle qui pensait n’être rien de plus que de la chair à canon, va vite comprendre que son rôle est plus important et qu’elle a la possibilité de changer la face de son monde, si elle prend les décisions qui s’imposent. Elle traversera des épreuves extrêmement difficiles, elle qui partait avec l’innocence de sa jeunesse, va vite devoir s’adapter à cet univers de violences, pour en faire son quotidien. Elle devra participer au pire, se perdre dans l’horreur, mais toujours dans son cœur, une part d’espoir et de rêves subsistent, la poussant à accomplir sa destinée, coûte que coûte, même au péril de sa vie peut-être.

« Il restait en moi des lambeaux de rêverie et de mélancolie, un amour du beau et de la paix que j’ignorais posséder et qui me hantait à présent, comme un écho de la fillette que j’étais. »

En bref : Aquaal, le Secret de l’Île Originelle, c’est un roman d’aventures absolument extraordinaire, qui nous plonge de plein fouet dans le milieu impitoyable de la piraterie, dans tout ce qu’elle a de plus terrible, mais aussi de plus extraordinaire, lorsqu’il s’agit de ces voyages, de ces découvertes magiques, qui nous embarquent dans un monde aussi sublime, que dangereux !

Challenge de l'Imaginaire

16 réflexions au sujet de « Aquaal, le Secret de l’Île Originelle – Aurélie Genêt »

Répondre à Kimysmile Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s