La Libellule qui rêvait de toucher les Étoiles – Élodie Faiderbe

Éditeur : Cyplog

Date de sortie : 18 mars 2021

Page : 458

Prix : 19,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Passés d’ennemis à complices, au cours d’une cohabitation des plus mouvementées, Chloé et Nao ont pourtant bien du mal à franchir le cap de l’amour. Après avoir mal interprété le baiser de Sven, Nao, blessé, quitte l’appartement sans un mot, laissant ainsi une Chloé dévastée et à la merci de son passé. Mais un coup de fil dans une baignoire, suivi plus tard d’un speed dating, pourraient bien faire éclater toutes ces bulles de rancune…Et relancer la partie. De New York à Tokyo, envolez-vous une dernière fois aux côtés d’une libellule qui rêvait de toucher les étoiles.

L’avis de Julia

Un second tome toujours aussi sublime !

Tout d’abord, merci aux éditions Cyplog pour ce partenariat.

Le premier tome avait été un véritable coup de cœur, autant dire que cette suite ne déroge pas à la règle, c’est une petite pépite.

Quel bonheur de retrouver Chloé et Nao, que nous avions laissés en bien mauvaise posture et qui débutent ce second tome, pas forcément sous les meilleures auspices. Leur histoire n’a jamais été banale, pas toujours simple, faite de quiproquos, les malentendus les ont éloignés et malheureusement, ils seront toujours présents, pour leur mettre des bâtons dans les roues. Mais leur amour a ça d’exceptionnel, qu’il peut tout surmonter, même le pire, même le plus douloureux et c’est ça qui fait toute la beauté de leurs sentiments, tout le naturel, l’alchimie qui les caractérisent. Encore une fois, nous en aurons le plus bel exemple, pas de domination, pas de machisme, mais un échange, un véritable échange, celui de deux âmes brisées, qui n’en font plus qu’une, dans une osmose parfaite. Ils se ressemblent sur bien des points, aussi geek l’un que l’autre, ils auront aussi leurs divergences, des caractères opposés, qui se complètent pourtant magnifiquement. Ils vont devoir s’apprivoiser, apprendre de leurs erreurs, comprendre que vivre à deux, c’est aussi une histoire de compromis, qu’il faut avoir confiance avant tout, pour pouvoir avancer dans la même direction. La plume d’Élodie Faiderbe est toujours aussi sublime, maîtrisée, ses mots sont d’une justesse extraordinaire, elle sait toujours comment nous toucher en plein cœur, autant que nous faire rire, avec une simplicité désarmante. Quel bonheur de reconnaître ses nombreux clins d’œil, toutes ses références à la pop culture, qui font toute une génération et qui nous replongent inévitablement dans quelques souvenirs, d’une douce nostalgie. Et comme toujours, tout n’est pas que facilité, des sujets difficiles sont aussi abordés, la maladie, qui plane telle une épée de Damoclès et ses conséquences, tant physiques, que psychologiques. Alors, c’est un formidable récit de reconstruction, réapprendre à aimer son corps, à se l’approprier, avec ses défauts, avec ses effets parfois indésirables, c’est un travail de longue haleine, loin d’être une partie de plaisir. Néanmoins, le faire sous les yeux d’un homme d’une incroyable bienveillance, c’est un chemin plus doux, c’est à ça que devrait ressembler l’amour inconditionnel, dans la santé, comme dans la maladie, peu importe les épreuves. Et elles seront nombreuses malheureusement, ils devront faire face à des évènements inattendus, ils ne seront pas forcément aidés par le destin, leurs sentiments seront éprouvés. Autant dire que les nôtres ne seront pas épargnés non plus, malgré un humour toujours aussi subtilement dosé, mais présent, nous serons bouleversés à de multiples reprises, par ce chemin parcouru ensemble.

« J’ai toujours été cette libellule, qui attendait juste le bon moment pour se métamorphoser. La fourmi n’a jamais rêvé de devenir libellule. Mais la libellule a toujours rêvé de s’envoler vers les étoiles. »

En bref : La Libellule qui rêvait de toucher les Étoiles, c’est une suite extraordinaire, largement à la hauteur de son prédécesseur, elle nous livre la suite d’une histoire d’amour extraordinaire, loin des clichés habituels, elle se caractérise par une douceur omniprésente, une alchimie saisissante et cette bienveillance qui réchauffe le cœur, pour tous nous faire rêver un peu à ce bonheur si naturel !

14 réflexions au sujet de « La Libellule qui rêvait de toucher les Étoiles – Élodie Faiderbe »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s