Le Gang des Mamies – Jacinthe Canet

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 11 novembre 2020

Page : 250

Prix : 15€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Sur un coup de tête, Joséphine décide de tout quitter pour changer de vie et part se réfugier chez Malou. Si sa grand-mère l’accueille à bras ouverts, il faudra aussi faire avec ses colocataires, deux exubérantes vieilles dames au cœur tendre et à la langue bien pendue. Au fil des saisons, des routes des Corbières et accompagnée de son « gang » des mamies, Joséphine retrouve sa joie de vivre, son envie de choses simples et découvrira que l’amour n’est peut-être pas si loin.

L’avis de Julia

Un roman aussi tendre qu’émouvant !

Tout d’abord, merci à Jacinthe Canet pour ce partenariat.

Bien évidemment, je ne pouvais pas passer à côté et sans surprise, ce fut un immense coup de cœur.

Encore une fois, voilà un roman qui vous fera du bien, un roman qui vous donnera le sourire et qui pourra vous aider à trouver votre chemin de vie, celui dont vous avez envie, pas celui que l’on s’oblige à prendre. Parce que c’est le portrait d’une reconstruction, de tout quitter, pour recommencer ailleurs, un autre travail, un nouvel entourage, un nouveau départ, qui apporte évidemment son lot de stress, mais surtout, un espoir de mieux-être. Ce n’est pas toujours simple de tout laisser derrière, d’abandonner une certaine sécurité, même si c’est pour se sentir enfin soi-même, il faut du courage et surtout, quelqu’un qui sera là pour vous. Alors, c’est également une véritable bouffée d’oxygène, un sentiment immense de nostalgie, de ces vacances d’été passées avec ses grands-parents, toujours là pour apporter amour et bonne humeur. De ces moments de liberté, à la campagne, de ces accents du sud, ou du nord, quelque soit d’où vous veniez, c’est un chant qui reste gravé à vos oreilles et qui fait vos souvenirs d’adulte. C’est dans ce cadre, que nous faisons la connaissance de Joséphine, qui va quitter cette vie parisienne qui la ronge petit à petit, pour retrouver ce petit pays de son enfance, mais surtout, sa grand-mère et ses copines. Jacinthe Canet va une fois de plus, faire montre d’un talent incontestable, d’une plume à la fois légère, drôle, mais pleine d’une véritable profondeur, pour tous nous toucher. Parce que son récit est universel, qu’il parle autant d’amitié, d’amour, que de famille, dans ses bons et ses mauvais côtés, des secrets, des blessures, des rancœurs, qui brisent certains liens. Mais on n’y parle aussi du combat des femmes au fil des générations, des droits qu’elles ont gagnés, des difficultés qu’elles ont pu vivre et des épreuves parfois insupportables qu’elles ont dû traverser. Alors, au-delà d’un ton léger, d’un humour toujours présent, on trouve une profondeur incroyable dans ce roman, qui saura nous toucher avec une force percutante. C’est un portrait bouleversant de l’amour sous toutes ses formes, qu’il soit romantique ou filial, il nous prendra dans ses filets, pour nous émouvoir, nous faire rire, autant que nous faire pleurer.

« Je me répète inlassablement que je ne voudrais être nulle part ailleurs. Je suis décidément à l’aube du premier jour de ma nouvelle vie. »

En bref : Le Gang des Mamies, c’est un roman profondément beau, qui saura nous faire sourire, nous apporter une bouffée de gaieté extraordinaire, tout en nous livrant des messages importants et nous laisser le cœur gros de belles émotions !

14 réflexions au sujet de « Le Gang des Mamies – Jacinthe Canet »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s