L’Astre de Destruction – Orezza D’Antes

Éditeur : Livresque

Date de sortie : 2 septembre 2020

Page : 428

Prix : 19,90€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Remporter une victoire n’est pas gagner la guerre, surtout quand vos ennemis sont immortels. Dario et moi ne l’oublions pas. Nous savons juste que l’affrontement a recommencé. Ces derniers temps la lune devient étrange, comme malfaisante. Dans son ombre, un être maléfique se prépare à attaquer. Le nom qui revient en permanence pour le désigner est effrayant. C’est celui de Yog-Sothoth, le seigneur des portes décrit par le Nécronomicon. Mais sans ce livre maudit, impossible de le vaincre…Et, cette fois encore, les prophéties familiales ne me sont pas favorables. Serai-je assez forte pour déjouer à nouveau mon destin ?

L’avis de Julia

Un troisième tome cataclysmique !

Tout d’abord, merci aux éditions Livresque pour ce partenariat.

Il me tardait de découvrir cette suite et je dois dire que ce fut explosif, à tout point de vue.

Nous retrouvons cet univers si original, où le Dieu et le Diable se servent de notre pauvre planète comme un simple jeu d’échecs, dans une véritable course contre la montre pour la destruction de l’humanité. Ils n’ont aucune morale, sont prêts à tout pour assouvir leurs envies perverses, ils n’ont de cesse de mettre des bâtons dans les roues à la seule personne qui se bat contre ce terrible destin. Notre héroïne, qui depuis le début subit le pire, une prophétie qui ne lui laisse pas le choix, une famille maudite depuis des générations et c’est le destin du monde entier qui est sur ses épaules. Bien sûr, on ne pensait pas que ce tome lui réserverait mieux, qu’elle pourrait un minimum souffler, mais je ne m’attendais pas à ce que la souffrance soit encore aussi présente pour elle. Certains sont nés sous une mauvaise étoile, elle, c’est la Lune qui la guide, autant qu’elle la condamne à cette vie, qui n’en est pas vraiment une, tant elle lui appartient si peu et tant le sacrifice fait partie intégrante de son existence. C’est dans ce cadre, que nous retrouvons évidemment notre chère Alisha, mais aussi Dario, Kora et Kremer, dans des aventures, plus stressantes que jamais. Comme toujours, la plume d’Orezza D’Antes est d’une précision chirurgicale, elle ne choisit pas la facilité et nous offre un récit sombre, presque pessimiste, mais d’une intensité extraordinaire. Son intrigue touche à son but, on sent vraiment l’inévitable arrivé, depuis le début, on nous préparait à ce moment, alors maintenant, on se prépare à cet affrontement et ce ne sera pas de tout repos. Nos héros devront faire face aux plus terribles épreuves, ils n’auront plus le choix, ils devront accomplir ce que le destin leur réserve, pour littéralement sauver le monde, ils devront s’oublier. Nos nerfs seront soumis à rude épreuve, bien sûr, on ne s’ennuiera pas une seconde, mais c’est un récit pour le moins éprouvant, parce qu’on ne sait pas à quoi s’attendre, on pressent le drame arriver pourtant, mais on ne veut pas y croire. Alors, émotionnellement, c’est encore une sacrée claque, parce que l’on s’est attachés à ces héros, parce qu’on leur souhaite enfin le repos qu’ils méritent tant, mais tout ne sera pas aussi simple et c’est avec le cœur gros, que nous attendrons de les revoir.

« Une larme perle sur ma joue. Je suis parvenue à un carrefour de ma vie et un pincement dans mon cœur me dit que je connais déjà la réponse à ma question. »

En bref : L’Astre de Destruction, c’est une suite que l’on attendait tant, une bataille pour sauver l’humanité entière, mais qui laissera de nombreux sacrifiés sur l’autel de cette probable victoire, qui saura nous bouleverser avec une intensité extraordinaire !

18 réflexions au sujet de « L’Astre de Destruction – Orezza D’Antes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s