Lacanau Beach Baby !, tome 3 : L’Été de leurs 27 Ans – Ena L

Éditeur : Auto-édition

Date de sortie : 6 août 2020

Page : 400

Prix : 17,50€

La note de Julia : 10/10

Résumé

Alors qu’elle recherche ardemment son « vieux riche idéal », Céleste tombe par hasard sur une perle rare, un jeune homme à la plastique parfaite et au compte en banque bien fourni. Sa cible n’étant guère intéressée, Céleste devra faire preuve d’imagination et de détermination pour le ferrer. Elle qui se refuse à aimer depuis des années, aura peut-être des surprises avec celui-ci…Quant à Roman, bien qu’il assume enfin son corps mince, il peine toujours à trouver l’homme de sa vie, en raison de son extrême timidité. Jusqu’à cette opportunité professionnelle inattendue, qui le mènera directement dans l’univers des Fuck Off, auprès d’un séduisant manager. Mais qui dit Fuck Off, dit Max, le batteur hétéro du groupe, dont Roman était fou amoureux deux ans plus tôt et qui l’avait cruellement jeté…

L’avis de Julia

Un dernier opus délicieusement poignant !

Tout d’abord, merci à Ena L pour ce partenariat.

Bien évidemment, il me tardait de pouvoir lire cette ultime aventure et sans aucune surprise, ce fut un dernier coup de cœur.

Et voilà, c’est maintenant l’heure de dire adieu à cette formidable équipe du Lacanau Beach Baby, ce bar qui nous aura fait vivre un été aussi déjanté, que terriblement émouvant. Et je dois bien dire que c’est avec le cœur serré que je m’y suis mise, parce que mine de rien, j’ai eu l’impression de partager mon été avec ces six potes, comme cette sensation d’avoir un peu fait partie de leur groupe. C’est avec un certain sentiment de nostalgie que nous lirons ces dernières lignes, on sent bien que c’est une page qui se tourne, comme la rentrée qui arrive à la fin de cette saison au soleil, un petit goût de liberté, qui s’éloigne peu à peu. Alors cette fois, c’est au tour de Céleste et Roman de passer sur le grill, elle, celle qui donnerait tout pour se trouver un vieux riche qui l’entretienne, lui, celui qui a longtemps été complexé et que sa timidité maladive empêche de trouver l’homme de sa vie. Bien sûr, nous les connaissions déjà, mais ils me semblaient être les plus discrets de cette joyeuse bande, peut-être pas ceux que je préférerais et pourtant, je dois dire que leur histoire m’a profondément touché. On se rend rapidement compte que derrière la superficialité de Céleste, se cachent de grosses blessures, que tout n’est qu’apparence chez elle et qu’au fond, elle se protège de tout. Je l’ai totalement découverte et c’est une femme incroyablement touchante qui s’est livrée sous nos yeux, j’ai adoré la voir s’épanouir, s’ouvrir enfin au bonheur qu’elle mérite tant. Quant à Roman, c’est une tout autre histoire, lui aussi s’est totalement dévoilé, malgré cette réserve excessive qui le caractérise, sa bonté est ce que l’on retient le plus, c’est un homme profondément gentil. Et avec lui, ce sont des sujets très forts qui seront abordés, notamment l’acceptation de son homosexualité, mais aussi l’homophobie qui règne encore bien trop dans notre société et qui vous pousse à vous cacher, par peur des représailles. Ce sont des scènes parfois insupportables dont nous serons témoins, cette injustice latente lorsque l’on condamne un amour différent, tout ça parce que ce n’est pas la norme pour ceux qui les jugent et c’est encore pire lorsque ça vient de sa propre famille. Encore une fois, Ena L surprend, maîtrise son côté toujours un peu déjanté, gardant l’humour qui la caractérise tant, tout en sachant mettre en avant de vrais instants de vie, des moments aussi difficiles, que fort en messages. On suivra avec autant de bonheur, que de tristesse parfois, ces deux histoires d’amour parallèles, différentes, mais tout aussi intenses l’une que l’autre, elles devront faire face aux épreuves et aux blessures, pour pouvoir grandir en harmonie. Il est évident que l’émotion sera au rendez-vous, en plus des sentiments profonds qui nous seront livrés, c’est à cette grande famille qu’iront nos pensées, ce groupe si soudé, qui fera toujours partie de nous en quelque sorte.

« Trois petits mots pour réparer tout le mal qu’on m’a fait. Tout le mal que j’ai fait. Trois petits mots qui me rendent belle, forte et qui me lient à tout jamais à l’homme qui les prononce. »

En bref : L’Été de leurs 27 ans, c’est un dernier opus qui clôt à merveille cette trilogie, celle qui aura bercé notre été, qui nous a fait partager l’amour sous toutes ses formes et l’amitié la plus pure qu’il soit !

13 réflexions au sujet de « Lacanau Beach Baby !, tome 3 : L’Été de leurs 27 Ans – Ena L »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s